Que faut-il acheter, à quel moment de l’année?

À quel moment de l’année économise-t-on le plus à l’achat de biens comme une nouvelle voiture, un forfait dans le Sud ou des jouets pour les enfants? Voici un petit guide pratique pour acheter futé – et moins cher – tout au long de l’année.

  0

À quel moment de l’année économise-t-on le plus à l’achat de biens comme une nouvelle voiture, un forfait dans le Sud ou des jouets pour les enfants? Voici un petit guide pratique pour acheter futé – et moins cher – tout au long de l’année.

Abonnement à un centre sportif
Meilleurs mois : janvier et septembre

On s’en doute, les promotions varient d’une enseigne à l’autre et en fonction du moment de l’année, mais d’après Énergie Cardio (qui détient 71 centres d’entraînement physique au Québec), les deux principales rentrées scolaires de l’année correspondent aux meilleures périodes pour s’inscrire à tarif réduit.

« C’est toujours sous l’impulsion du moment, par exemple lorsqu’ils constatent que leur tour de taille a pris un peu d’expansion durant les fêtes ou qu’ils doivent se remettre en forme pour affronter l’automne au bureau, que les gens ont tendance à vouloir s’inscrire. Nous les attirons à ces moments précis avec nos promotions les plus intéressantes », explique Alain Beaudry, président de la bannière Énergie Cardio au Québec.

Accessoires de plein air et de sport (tentes, GPS, skis, sacs de couchage, etc.)
Meilleurs mois : janvier, août et décembre

Les soldes qui précèdent et qui suivent Noël représentent des périodes de choix pour s’équiper tout en profitant de certaines réductions, mais il faut garder en tête que la sélection ne sera alors pas aussi vaste qu’à d’autres moments de l’année.

Les fins de saison, on trouve aussi de bonnes aubaines, indique Option consommateurs, qui a conçu le pratique guide Faites plus avec moins : 101 trucs économiques pour équilibrer votre budget. C’est le cas pour les vélos, l’équipement de hockey et les accessoires de camping. Une exception : l’équipement de ski, qui est souvent en promotion en novembre plutôt qu’à la fin de l’hiver.

Le meilleur conseil de Christian Boulay, directeur des achats de La Cordée (premier détaillant de plein air au Québec) : « s’abonner aux infolettres des chaînes de magasins de plein air (La Cordée, Mountain Equipment Co-op, Sail, etc.) pour être directement tenu au courant des promotions, car elles varient d’un endroit à l’autre », dit-il.

Appareils d’exercice (exerciseurs elliptiques, tapis roulants, etc.)
Meilleurs mois : juin, juillet et août

Les nouveaux appareils arrivent en magasin au début de l’automne, ce qui incite les commerçants à réduire le prix des « vieux » articles qui n’ont toujours pas trouvé preneurs.

« C’est généralement durant l’été qu’on déniche les meilleures aubaines. Il n’est pas rare, par exemple, de trouver des exerciseurs elliptiques à 70 % ou 75 % de rabais, ce qui peut correspondre une réduction de 500 $ », rapporte Dave Collard, conseiller aux ventes du magasin Club Piscine Super Fitness de Sherbrooke.

 

Appareils électroniques et ordinateurs
Meilleurs mois : janvier, février, août, septembre et décembre

« Difficile de passer à côté des soldes exceptionnels de Noël et du fameux Boxing Day, qui va du 26 décembre aux premiers jours de janvier », affirme Option consommateurs.

D’après l’organisme de défense des droits des consommateurs, les mois de février, d’août et de septembre sont également à ne pas négliger pour les liquidations de fins de série (téléviseurs, cinéma maison, etc.) et les soldes de la rentrée des classes. À noter : des économies encore plus intéressantes peuvent être réalisées sur les articles en démonstration.

« Contrairement à ce qu’on observe dans le domaine de l’automobile, il n’y a pas de moment précis dans notre secteur pour faire un achat plus judicieux qu’un autre : il nous est impossible de savoir quand un fabricant sortira de nouveaux appareils. Visiter régulièrement les magasins d’électronique et regarder les prix des modèles un peu plus anciens est, selon nous, la meilleure méthode pour obtenir un bon prix », indique Mathieu Donaghy, coordonnateur marketing chez Solutions informatiques Inso, à Montréal.

Appareils photo
Meilleur mois : avril, mai et décembre

Pour de bons soldes, visez les quelques semaines qui précèdent Noël. Comme l’appareil photo est un cadeau de choix durant les fêtes, c’est habituellement à ce moment-là que les réductions s’avèrent les plus intéressantes.

Toutefois, pour jouir du plus grand choix tout en profitant de certains « extras », pensez aux mois d’avril et de mai. « Durant cette période, on obtient souvent des primes qui peuvent revêtir différentes formes : un étui ou un sac, par exemple », indique Option consommateurs.

 

Automobiles (achat et location)
Meilleurs mois :
– de décembre à avril (pour la location)
– de septembre à novembre (pour l’achat d’un modèle de l’année en cours)

Le début de l’année correspond à la saison morte en automobile. Résultat : les fabricants en profitent pour attirer les consommateurs avec des offres de type « trois mois sans paiement » pour la location d’un véhicule neuf, souvent assorties de cadeaux, comme les pneus d’hiver gratuits. « C’est un bon moment pour en profiter », indique Jesse Caron, responsable du contenu automobile au magazine de consommation Protégez-Vous.

Pour l’achat, les réductions les plus substantielles apparaissent à l’automne. Les nouveaux modèles arrivent sur le plancher, alors on cherche à se débarrasser de ceux de l’année en cours. Prudence, toutefois : quand on se procure une voiture de fin d’année, mieux vaut envisager de la garder longtemps. « Même s’il n’a pas roulé du tout au moment où on l’acquiert chez le concessionnaire, dans la tête d’un acheteur subséquent, le véhicule aura quand même déjà un an de plus, et il sera alors peut-être plus difficile d’en obtenir une somme suffisante pour couvrir le solde du prêt, s’il a été financé au départ », explique Jesse Caron.

Barbecues et meubles de patio
Meilleurs mois : août, septembre et octobre

De la fin de l’été au début de l’automne, les grands magasins qui vendent ces articles saisonniers réduisent leurs prix pour laisser toute la place à la marchandise d’hiver qui rentre (comme les souffleuses et les poêles à bois). Évitez de vous procurer un barbecue ou du mobilier d’extérieur au printemps ou en plein été, alors qu’ils sont généralement vendus au prix régulier.

 

 

Calendriers, cartes de souhaits et papier d’emballage
Meilleur mois : janvier et fin décembre

Les fêtes sont terminées, la nouvelle année commence… C’est le moment de faire des provisions de papier d’emballage et de cartes de souhaits, tous en réduction dans les boutiques de cadeaux, les papeteries, les magasins à rayons et les pharmacies. Quant aux beaux calendriers, qui sont offerts dès l’automne, ils sont souvent réduits jusqu’à 70 % en début d’année, mais la sélection sera peut-être limitée.

 

 

Climatiseurs
Meilleurs mois : août, septembre et octobre

Les épisodes de chaleur accablante attirent en magasin les consommateurs à la recherche d’un climatiseur. Or, il s’agit de la pire période pour se procurer un tel appareil. Pour des raisons commerciales évidentes, sauf dans de rares cas, les climatiseurs ne sont jamais soldés en plein cœur de la saison estivale.

Il faut plutôt attendre la fin de l’été et l’automne pour voir des réductions qui peuvent atteindre jusqu’à 300 $ dans le cas d’un climatiseur de fenêtre et jusqu’à 500 $ dans celui d’un appareil mural (plus coûteux à la base).

 

Fournitures scolaires
Meilleurs mois : de la mi-août à la fin d’octobre

La période qui coïncide avec le début des classes est l’occasion de faire de bonnes affaires en ce qui concerne les cahiers, stylos et sacs à dos pour enfants.

« Idéalement, observez ce qu’il vous reste de l’année précédente et qui peut être réutilisé. Puis, faites des réserves en prévision de l’année suivante quelques semaines plus tard, lorsque les prix sont réduits encore davantage sur tout le matériel », suggère Caroline Arel, avocate responsable du service budgétaire chez Option consommateurs.

 

Jeux et jouets
Meilleurs mois : octobre, novembre et janvier

Selon Danielle Charbonneau, coordonnatrice du dossier Jouets chez Option consommateurs (l’organisme réalise chaque année le guide Jouets, publié par les Éditions Protégez-Vous), « les détaillants veulent se débarrasser de la vieille Barbie de l’an passé dès l’automne, parce que c’est à ce moment-là qu’on voit apparaître les nouveaux produits dans les grands magasins ». Le mois de janvier, période d’inventaire, peut aussi être propice à de bonnes réductions.

 

 

Jeux vidéo et consoles
Meilleurs mois : janvier, février et décembre

Dans ce marché, tout vient à point à qui sait attendre, croit Patrick Déry, chroniqueur en jeux vidéo au journal Métro et ex-propriétaire de boutiques de jeux vidéo. Lorsque les nouveautés sortent tout au long de l’année, elles sont généralement vendues entre 60 $ et 70 $ (parfois un peu plus). Or, quelques semaines avant et après les fêtes, les réductions – qui peuvent atteindre jusqu’à 40 % – en valent la peine, car les détaillants cherchent à « sortir le bois mort », illustre Patrick Déry, c’est-à-dire les jeux moins populaires, les surplus d’inventaire, etc. Toutefois, ceux très prisés, comme Super Mario Kart, sont rarement vendus à rabais, précise-t-il.

Quant aux consoles, à part celles visées par des réductions de 50 $ qu’on trouve parfois durant les soldes de l’Après-Noël, les articles à prix réduit sont plutôt rares en magasin. C’est qu’il s’agit d’une industrie « cyclique », précise le chroniqueur. « Jusqu’à tout récemment, les consoles avaient en général une longévité d’au moins cinq ans, mais ces cycles s’étirent maintenant un peu plus parce qu’elles durent plus longtemps », explique-t-il.

Un dernier conseil : comme pour les jeux vidéo, n’achetez jamais une console dès sa sortie. « Mieux vaut attendre quelques mois, le temps que la fiabilité du produit ait été testée », conseille Patrick Déry.

Meubles et électroménagers
Meilleurs mois : janvier, février, mars, mai, juin et juillet

En règle générale, le début de l’année est toujours un bon moment pour se procurer meubles et électroménagers à bon prix. « Chez les commerçants, c’est la période d’inventaire et le moment choisi pour solder certains modèles moins populaires ou commandés en trop grande quantité. Les réductions accordées sont parfois impressionnantes », note Option consommateurs dans son ouvrage Faites plus avec moins : 101 trucs économiques pour équilibrer votre budget.

Un autre moment favorable pour acquérir un canapé ou un réfrigérateur est de mai à juillet. En effet, pour profiter de la vague des déménagements, les commerçants réduisent le prix des modèles en magasin à compter du printemps. « Les rabais sont moins importants que ceux du début de l’année, mais le choix est plus grand », observe Option consommateurs.

Piscines et spas
Meilleurs mois :
– septembre, octobre, novembre et décembre (pour les piscines)
– janvier, février, mars et fin décembre (pour les spas)

On peut obtenir des rabais de 30 % et même de 40 % si on achète sa piscine entre le début et la fin de l’automne, affirme Mario Gosselin, représentant chez Club Piscine Super Fitness à Sherbrooke. Bien entendu, il faut alors attendre l’année suivante pour la faire installer. Quant aux spas, les nouveaux modèles sont livrés dans les magasins en février et mars. Alors, les appareils invendus sont en liquidation. Avec de la chance, vous en obtiendrez un à 50 % du prix de détail suggéré.

Il arrive qu’on puisse obtenir des réductions intéressantes au mois d’août (alors que l’été bat encore son plein) sur les piscines, mais l’installation immédiate est alors presque toujours requise pour pouvoir profiter du rabais. Le début de l’automne coïncide également avec les bons prix sur les accessoires nécessaires à l’entretien et à l’utilisation de la piscine.

Tondeuses, tracteurs à gazon et souffleuses
Meilleurs mois :
– août, septembre et octobre (pour les tondeuses et tracteurs)
– mars, avril et mai (pour les souffleuses)

Le conseil demeure le même que pour les barbecues et le mobilier de jardin : il faut surveiller les fins de saison pour obtenir les rabais les plus intéressants, quitte à n’utiliser l’appareil que l’année suivante!

 

 

Vêtements
Meilleurs mois :
– juin et juillet (pour les vêtements d’été)
– décembre (pour les vêtements d’hiver)

Le principe qui veut qu’on économisera davantage en se procurant la petite camisole d’été au début de la saison estivale plutôt qu’en avril prévaut toujours dans le rayon de la mode. Néanmoins, il semble qu’on assiste depuis quelques années à une nouvelle réalité dans ce milieu : celle du « multisaison ». « Ce n’est plus aussi coulé dans le béton qu’avant, indique Sophie St-Laurent du magazine Châtelaine. Maintenant, de nouvelles collections de vêtements apparaissent tous les mois. Que ce soit chez Gap ou chez Jacob, y a toujours des sections « en solde » dans tous les magasins! »

Autre phénomène récent : de nombreuses réductions tout au long de l’année de l’ordre de 30 % sur des articles qui sont déjà soldés, « un résultat probable de la récente crise économique », avance la journaliste spécialisée en mode et beauté.

En ce qui concerne les vêtements de plein air, les rabais sont également liés aux fins de saison la plupart du temps, mais il y a quelques exceptions, explique Noémi Labelle, responsable des communications pour les magasins Mountain Equipment Co-op. « Les mordus de plein air gagnent à s’inscrire aux infolettres des magasins spécialisés pour connaître les soldes sur les vêtements d’extérieur », dit-elle.

Voyages tout compris dans le Sud
Meilleurs mois : août, septembre et octobre

Il est bien tentant de vouloir filer sous le soleil au plus fort de l’hiver. Cependant, vu la forte demande, c’est durant les vacances de Noël, la relâche scolaire (à la fin de février et au début de mars) et les longs congés fériés (Pâques, par exemple) qu’il est le plus difficile de trouver des forfaits économiques à l’ombre des palmiers du Mexique ou de la République dominicaine.

« Les trois règles d’or pour trouver les meilleurs prix possible lorsqu’on magasine un voyage tout compris : rester à l’affût des promotions, car c’est un marché encore plus volatile que celui de la Bourse ; avoir une date flexible autant que possible ; et avoir plus d’un choix de destination en tête pour saisir la meilleure offre qui se présente », conseille Cédric Essiminy, relationniste chez Voyages CAA-Québec.

Des outils en ligne, comme la section « Créez votre voyage » du site de cet organisme à but non lucratif, peuvent permettre de dénicher une excellente aubaine selon un moment et une destination donnés. Par exemple, pour un même forfait, il peut y avoir une différence de 700 $ si vous arrivez deux jours avant la date de départ que vous aviez choisie initialement!

Cet article provient de lactualite.com.

Impossible d'ajouter des commentaires.