Déco: le bonheur est au chalet

Avec des matières naturelles et des couleurs douces, on rafraîchit le chalet pour en faire un refuge invitant où se retrouver entre amis ou en famille.

  0

Photos: Sian Richards

Ce chalet familial a été acheté par le père du propriétaire actuel dans les années 1950. C’était alors plus une cabine rudimentaire.

Au fil des ans, l’espace a été agrandi, rasé, puis reconstruit. On y a ajouté l’eau courante, l’électricité et la connexion WiFi. Mais l’intérieur manquait de charme et de confort.

C’est là que la designer Emily Griffin entre en scène. Elle commence par recouvrir les murs des pièces principales avec des panneaux de lambris. Puis, elle s’attaque à la peinture. La palette de couleurs choisie met en valeur les teintes de bleu et de blanc qu’on associe souvent à la mer. «J’ai choisi des bleus comportant une sous-teinte de gris, dit-elle. Jumelé avec du blanc et d’autres nuances de bleu, cela compose une atmosphère chaleureuse.»

Pour faire de la cheminée le point central du salon, on y a ajouté un mur de pièces de granit. Pour une version petit budget, on choisit des fausses pierres et briques, qui font maintenant plus vrai que nature. Photo: Sian Richards

Dès le vestibule, on découvre un charmant décor campagnard agrémenté d’un banc ancien, d’une collection de chapeaux de paille et d’un miroir vintage. La cuisine et la salle à manger ont été combinées pour créer un espace à aire ouverte où le centre est occupé par une longue table conviviale. Un vaisselier et des étagères fabriqués avec le bois récupéré sur place accueillent la vaisselle colorée, dans un joli clin d’œil aux cuisines d’autrefois.

Juste à côté, le salon et la véranda sont meublés de façon plus minimaliste, afin de laisser la vedette à la nature envi­ronnante. On y privilégie les matières lavables et le bois robuste, ce qui est aussi le cas dans les chambres et la salle de bains à l’étage. «Le chalet ne doit pas trop ressembler à la ville, avance la designer. On n’y met rien de précieux, que des matières résistantes. C’est un endroit consacré à la détente et au plaisir!»

À lire aussi: Des chalets à faire rêver!

La véranda est la pièce où tout le monde aime se retrouver! Pour une ambiance conviviale, on mise sur des meubles invitants et on multiplie les coussins et les jetés. Une table basse pourra servir de surface de jeu pour les enfants. Photos: Sian Richards

L’esprit chalet en 8 points

Les conseils de Maude Coudé, designer chez Renard Flare, pour donner une touche chaleureuse au chalet.

  1. Désencombrement. On se débarrasse des choses inutiles ou pas très belles qu’on ne voulait plus à la maison et qui s’accumulent au chalet. Un décor aéré et net prédispose à la détente.
  2. Harmonie. On camoufle le sol abîmé par une carpette de jute ou de sisal, et les canapés élimés par des housses de lin ou de coton. On peint les meubles disparates de couleurs douces et agréables. Suggestion: la peinture «cottage paint», un produit écolo au fini crayeux qui adhère à toutes les surfaces sans nécessiter de décapage préalable.
  3. Confort. Canapé et fauteuils douillets sont essentiels à la relaxation et au bien-être.
  4. Trouvailles. On visite les ventes-débarras et les marchés aux puces à la recherche de vaisselle rétro dépareillée et de meubles qui ont du caractère.
  5. Cachet. On brise l’effet trop moderne des murs nus en les recouvrant de lambris, qu’on peint dans des teintes de blanc cassé, de gris ou de vert menthe. L’inspiration? Les belles demeures de Cape Cod!
  6. Matières naturelles. Osier, terre cuite, cèdre, porcelaine émaillée et fer-blanc contribueront à rendre l’espace cosy, tout comme le bois, qui reste le roi du chalet.
  7. Cuisine. On repeint les armoires et on les dote de jolies poignées en métal. Ou encore, on retire quelques placards muraux dans le but d’alléger le décor. Et pourquoi ne pas rehausser le dosseret avec une couleur d’accent – papier peint, céramique ou peinture?
  8. Lumière. Des reproductions de lampes industrielles métalliques ajouteront une touche rustique.

 

Voyez toute la galerie

À lire aussi: Shopping: les plus beaux accessoires pour la cour

Impossible d'ajouter des commentaires.