Beauté: 7 shampooings sans sulfates à tester

Les sulfates contenus dans les shampooings sont-ils aussi nocifs qu’on le prétend? Le point sur cet ingrédient beauté controversé.

  0

Certains composants utilisés depuis des lustres dans les produits de beauté se retrouvent soudain sur la sellette. Prenons le cas des sulfates. Que leur reproche-t-on, au juste?

Mais d’abord, de quoi s’agit-il? Les sulfates sont des ingrédients synthétiques dérivés du soufre, de la vaseline et de l’alcool laurique. Ils sont utilisés dans les shampooings, les nettoyants moussants pour le visage, de multiples cosmétiques… ainsi que dans des liquides vaisselle et des détergents! En plus de rendre les cheveux plus brillants, ils produisent une mousse abondante que la plupart des gens associent à une agréable sensation de propreté. Dans la liste des composants, ils se nomment laurylsulfate de sodium (SLS), laurethsulfate de sodium (SLES) ou laurylsulfate d’ammonium (ALS).

À LIRE: Palmarès beauté 2017: les meilleurs produits naturels

Sont-ils vraiment néfastes? La question s’est retrouvée au cœur de débats enflammés. D’une part, des scientifiques du blogue The Beauty Brains nous assurent que les sulfates sont sans danger. D’autre part, les partisans de la beauté verte affirment qu’ils absorbent trop de sébum, desséchant la peau ainsi que le cuir chevelu, et causant même des irritations aux épidermes sensibles. La vérité, c’est que les sulfates nettoient en enlevant les huiles naturelles. Si l’on a les cheveux secs, frisés ou colorés, il vaut donc mieux se tourner vers des produits qui n’en contiennent pas, comme des revitalisants-nettoyants ou des shampooings qui renferment des ingrédients plus doux comme le decyl glucoside ou le cocobetaïne. Voici quelques solutions de rechange plus naturelles à essayer.

 

 

À LIRE: Beauté: Guide d’achat éthique

Cet article provient du site flare.com

 

Impossible d'ajouter des commentaires.