style=

Beauté: 56 raisons de passer aux cheveux gris

Le cheveu gris est chic, moderne, contemporain. Une tendance beauté qui séduit toutes les générations. En voici 56 preuves – des femmes qui ont eu un coup de cœur temporaire ou permanent!

  0

Nous avons longtemps cultivé des rapports amour-haine envers l’argent(é) capillaire, mais, depuis quelque temps, la tendance penche du côté du grand amour passionné. Pas pour la détestable repousse de racines grisonnantes, qui gardera toujours son étiquette d’effet négligé. Non, on parle des chevelures qui annoncent fièrement leurs couleurs.

 

Beauté: 56 raisons de passer aux cheveux gris

 

Au naturel… ou pas!

Il y a les femmes qui optent pour la dépigmentation naturelle, peu importe leur âge: le top-modèle Kristen McMenamy a stoppé les colos à 40 ans et arbore aujourd’hui, à 52 ans, une longue crinière gothique argentée. Le légendaire mannequin Carmen Dell’Orefice, toujours sollicitée à 85 ans, a fait de son bob blanchi un look iconique. Mais il y a aussi celles qui passent délibérément par la coloration pour atteindre leur but esthétique. Les chanteuses Lady Gaga, Pink, Ciara, l’actrice de la série Girls Zosia Mamet, le mannequin Cara Delevingne – toutes dans la vingtaine et la trentaine – ont contribué à mettre les cheveux gris sur le radar des fashionistas. Fini le banal poivre et sel, les femmes toutes générations confondues demandent à leur coloriste du gris perle, ardoise ou acier; un balayage cendré sur fond noir corbeau; un argenté voilé de lilas. Dans un monde obsédé par la lutte contre le temps (pensons au marché en croissance exponentielle des produits anti-âge), le phénomène du cheveu gris est fascinant.

À LIRE: Cheveux: mythes et réalités

Grisonner plus vite

Pour celles qui désirent se lancer dans ces nuances particulières, un conseil: pas question d’expérimenter à la maison. On prend rendez-vous chez le coiffeur, qui procède d’abord à une décoloration avant d’appliquer les pigments recherchés. Les femmes patientes, qui veulent arriver sans traitement draconien à leur vraie teinte naturelle, peuvent opter pour les colorations de transition, qui minimisent les démarcations entre les racines et le reste de la chevelure.

Pour ne jamais jaunir

Pas de laisser-aller permis avec les cheveux blancs. Sinon… bonjour le jaunissement. Pour neutraliser l’ennemi, on se tourne vers des shampooings raviveurs d’éclat pour cheveux blancs ou poivre et sel (chez Phyto, L’Oréal Professionnel, Klorane et René Furterer, entre autres). On peut aussi faire appel à des shampooings clarifiants qu’on utilise en alternance avec des shampooings repigmentants.

À LIRE: Palmarès beauté 2017: les meilleurs produits pour les cheveux

 

Impossible d'ajouter des commentaires.