Hivernez belle et bien

Tout ce qu’il faut à votre peau et à vos cheveux pour traverser l’hiver.

0

Visage : le nourrir et le désaltérer
Les ennemis à combattre, durant la saison froide, sont la sécheresse ambiante et les chocs climatiques. Le passage fréquent du chaud au froid fragilise notre peau, tandis que l’air sec fait qu’elle se déshydrate et « tire ». La perte en eau se manifeste aussi par des rougeurs, des gerçures et des squames qui touchent tant les épidermes secs que les gras. Car une peau peut être à la fois grasse et déshydratée : la déshydratation est un état, pas un type de peau. Et si elle se manifeste surtout dans le visage, c’est qu’on ne peut le mettre en permanence à l’abri sous un vêtement. Bien sûr, boire de l’eau vous aidera, mais ce n’est pas suffisant. Pour garder une bonne dose d’humidité dans vos couches cutanées, passez à l’heure d’hiver en adaptant votre routine beauté à la saison. Démaquillez-vous avec un lait au lieu d’un gel et protégez votre peau en misant sur des émollients mi-huile mi-eau, idéaux pour nourrir les deux types de cellules cutanées : les hydrophiles (qui mettent la peau à l’abri du dessèchement quand on les alimente en eau) et les lipophiles (qui la préservent de la sécheresse quand elles sont bien huilées).

Nos suggestions

Concentré thermal suractivé Source Thérapie Superactiv de Biotherm (60 $/50 ml). Abreuve la peau, la rend soyeuse et la parfait au premier contact. C’est un sérum léger à appliquer sous l’hydratant ou à mélanger au fond de teint, ces matins où on a les traits tirés et le grain de peau irrégulier.

Lait démaquillant Take The Day Off de Clinique (31 $/200 ml). Un lait douillet qui réconforte, dorlote et nettoie d’un trait. Celles qui ont la peau sèche enlèveront l’excédent avec un coton ; les autres le rinceront à l’eau tiède.

Crème antirougeurs apaisante d’Avène (28,50 $/40 ml). Si votre peau ne dérougit pas, donnez-lui un répit avec ce soin « antifeu ». Il apaise l’inconfort grâce à de l’eau thermale, protège des UV avec un FPS 25 et neutralise les rougeurs sous une pellicule verte.

 

Humectant, hydratant, émollient… Du pareil au même ?
Un humectant tel que la vaseline est peu efficace car il ne travaille qu’en surface de l’épiderme. L’hydratant, lui, est un élément adoucissant léger, naturellement présent dans la peau (comme l’acide hyaluronique, par exemple). En hiver, c’est plutôt vers l’émollient qu’il faut se tourner. Ce soin riche à base de lipides (karité, cire d’abeille…) soulage l’inconfort et réduit l’inflammation en pénétrant dans chacune des couches cutanées.

Corps : le réchauffer et l’envelopper
Aussi réconfortants soient-ils, les bains chauds font plus de mal que de bien à votre peau. L’hiver, les dermatologues recommandent de leur préférer les douches car des bains trop fréquents font éclater les vaisseaux sanguins fragiles, amplifient les rougeurs et assèchent l’épiderme. Si vous ne pouvez vous empêcher de plonger dans la baignoire le soir venu, réglez l’eau à température moyenne (et le thermostat de la salle de bains, à quelques degrés au-dessus), limitez la durée du bain à 10 minutes, évitez tout ce qui mousse et additionnez plutôt l’eau d’ingrédients riches en lipides (comme des huiles ou des sels gras à base d’herbes naturelles), sans colorants ni parfums de synthèse abrasifs. Rincez bien : plus que l’eau, ce sont les traces récalcitrantes de savon qui dessèchent et blanchissent la peau. Puis, des pieds à la tête, badigeonnez-vous de beurre ou de baume corporel. Répétez le geste matin et soir sur votre corps et le plus souvent possible sur vos mains.

 

Nos suggestions

Crème de nuit régénératrice pour le corps de Nivea Body (10 $/283 g). Cette crème fouettée ultra-pénétrante prend le relais la nuit. Elle berce la peau pendant qu’on est au repos et l’aide à se régénérer. En prime, elle dégage une fragrance calmante.

Sels de bain à l’huile essentielle de lavande A.O.C. de Haute Provence de L’Occitane (26 $/300 g). De petits cailloux effervescents au sel de la Méditerranée, à la lavande, à la sauge, au citron et à la vanille. Ils adoucissent la peau et l’apaisent sans mousser.

Crème somptueuse anti-âge corps Vitaroma Body de Decléor (85 $/200 ml). Un concentré d’huiles essentielles. À tout moment on est tentée d’ouvrir ce beau pot pour humer son contenu ou en resservir une dose à ses bras, à ses jambes et à ses épaules.


Beurre de cacao de Vaseline (5 $/325 ml). Cette crème doudoune à la texture soyeuse est enrichie de vitamine E et du gras naturel extrait de la fève de cacao. Elle hydrate en profondeur et ne laisse pas de film gras.

Cheveux : les réparer et les protéger
Les frictions répétées dues au port de tissus synthétiques et de couvre-chefs de toutes sortes laissent des traces sur nos cheveux. Pour dompter l’électricité statique, hydratez bien votre chevelure en choisissant des formules adaptées. Sous la douche, nourrissez-les de masques traitants capables de pénétrer dans les cheveux et de les réparer. À sec, enduisez-les de crème ou de pommade pour bien sceller leurs écailles, lisser leurs pointes hérissées et les protéger des assauts de la météo. Pour que l’effort en vaille la peine, il vous faut laisser agir les masques de 10 à 20 minutes sur la tête et les appliquer régulièrement, semaine après semaine. L’alternance froid extérieur et chauffage dans la maison ne ménage pas non plus le cuir chevelu : la vasoconstriction causée par le froid affaiblit l’irrigation du cuir chevelu et le chauffage électrique déséquilibre son pH, d’où le fréquent foisonnement de pellicules dès les premiers jours de l’hiver. Pour désensibiliser votre cuir chevelu, faites-lui faire une pause en modérant l’usage d’outils de coiffage chauffants et en limitant le nombre de lavages à trois par semaine.

Nos suggestions


À bon prix, le Masque capillaire anti-casse de Mypa (13 $/300 ml). Ce baume à l’aloès et au lait d’amande assure une hydratation massive aux cheveux desséchés. Il les discipline et les lustre, à condition de le laisser agir 10 minutes sur les cheveux mouillés.


Revitalisant Anti-Cassure de TRESemmé (6,50 $/900 ml). Cible les zones poreuses et atténue les pointes fourchues grâce à de la gélatine et à des vitamines. Redonne vigueur, lustre et force aux cheveux abîmés, sans alourdir ni huiler. À utiliser en complément du shampooing TRESemmé.


Plus cher, le Masque Aqua Indulge SEAH Hairspa de Schwarzkopf (36 $/150 ml). Cet enveloppement capillaire soyeux combat le dessèchement et l’électricité statique. Pour un traitement-choc, recouvrez votre chevelure d’un sac de plastique pendant que le produit agit.


Sérum réparateur de pointes Inter Actives de Revlon Professional (35 $/50 ml). Une crème légère qui s’applique à sec et améliore la texture des cheveux revêches. Elle les protège des agressions extérieures, lisse leurs cuticules et les rend plus dociles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *