Prévenir et traiter les rides

« À quel âge devrions-nous commencer à utiliser un soin antirides? »

0

« À quel âge devrions-nous commencer à utiliser un soin antirides? »

De ce côté, rien n’est vraiment coulé dans le béton. Comme le photovieillissement ? induit par les rayons UV ? est responsable à 85 % des rides, une peau jeune mais fréquemment exposée au soleil peut paraître plus âgée qu’elle ne l’est réellement. Ce qui fait dire à tous les dermatologues que le soin anti-âge par excellence reste la protection UV et qu’il est recommandé d’y avoir recours au quotidien, hiver comme été, dès notre plus jeune âge.

Cela dit, maisons de beauté et laboratoires dermocosmétiques s’entendent pour dire que, de façon générale, le vieillissement affecte la peau progressivement. Il se met à l’œuvre dès la vingtaine, quand la productivité des glandes sébacées pique du nez. Au dessèchement normal s’ajoutent alors les effets de la pollution, du stress, de l’alimentation, de l’alcool, du tabac et des fluctuations hormonales. Résultats : les premières rides d’expression apparaissent à la commissure des lèvres et sur le front à la mi-vingtaine ; poches, cernes et perte de tonus s’intensifient dans la trentaine, faute d’une production maximale de collagène et d’élastine ; à 40 ans, les rides s’incrustent et creusent l’épiderme plus en profondeur ; dans la cinquantaine, c’est tout le tissu de soutien de la peau qui se relâche sous l’effet de la gravité.

À chaque maux son remède. Les soins anti-âge suffisent à répondre aux besoins des 20-35 ans, car leurs visées sont surtout préventives et protectrices. Après, quand les marques du temps se font plus importantes et bien visibles à l’œil nu, les traitements antirides sont conçus pour prendre le relais. L’idéal serait donc de s’y abonner dès la mi-trentaine, question d’avoir une action positive au moment opportun sur la prolifération des rides et la structure tout entière de la peau. En deux mots : anti-âge et antirides limitent tous deux les dégâts, mais les anti-âge préviennent alors que les antirides traitent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *