Tendances cheveux: 4 looks à adopter

Pour être pile-poil sur la tendance en matière de coiffure, mieux vaut ne jamais sous-estimer le pouvoir d’une noisette de gel, d’une nouvelle coloration ou de quelques coups de ciseaux pour se requinquer le moral.

  0

 

Photo: Imaxtree

Le demi-wet look

On laisse aux top-modèles les crinières détrempées façon « sirène sortie des flots », et on opte pour une déclinaison portable, simple et élégante, qui dégage le visage. Le style recherché ? Le contraste des textures. Une partie des cheveux affiche l’effet mouillé jusqu’au niveau des oreilles et le reste de la chevelure reste sec.

Mode d’emploi

La clé pour réussir cette coiffure réside dans la manipulation des cheveux quand ils sont secs, selon la styliste capillaire Stéphanie De Flandre. On trace d’abord une raie bien rectiligne, avant d’appliquer une cire coiffante directement sur les racines pour les « mouiller ». On termine en froissant les longueurs avec les doigts. Un peigne à grosses dents peut servir à dessiner des sillons dans la zone ultralustrée de cette coiffure.

À lire aussi: Coloration capillaire: 30 vedettes à la teinte parfaite

 

Photo: Imaxtree

Le roux cuivré

Le soleil se réchauffe, les colorations aussi. Après la vague ludique de pastels inspirés des bonbons et des licornes, la tendance pointe vers des tons plus naturels et plus chauds, selon Marise Caron, copropriétaire du salon Le Bob. «Le roux clair revient en force. C’est une couleur qui rehausse le teint. Après l’hiver, nous avons toutes besoin d’un coup de pouce !» souligne-t-elle.

Mode d’emploi

Avant de jouer avec le feu… du roux : le printemps est une bonne saison pour expérimenter avec ce genre de couleur parce que les rayons UV, qui estompent et ternissent la coloration, sont moins intenses que l’été. Une chevelure rousse a besoin d’être entretenue de façon régulière. Choisir un shampooing doux pour préserver les pigments.

À lire aussi: Beauté: à chaque âge, sa routine

 

Photo: Imaxtree

Le carré court

Le carré insouciant se porte tout en mouvement, flou et à peine coiffé. Comme il a été aperçu sur toutes les têtes pendant la Semaine de mode de New York.

Mode d’emploi

« Il faut commencer la mise en plis sur des cheveux presque secs, conseille la styliste capillaire Stéphanie de Flandre. Ensuite, on prend une grosse brosse ou on chiffonne les cheveux avec les doigts pour leur donner une texture, en évitant le jet direct du séchoir, qui gonfle trop la chevelure. » Elle suggère de définir les mèches avec les doigts enduits d’une pâte de coiffage, avant de fixer le look avec une laque légère. Ludovic Leroy-Vigier, styliste au salon Rayko à LaSalle, conseille de faire quelques torsades dans ses cheveux mouillés avant de se coucher, pour se concocter une tête « saut du lit », à peine travaillée.

 

Photo: Imaxtree

La queue de cheval

La queue de cheval passe-partout est l’une des tendances incontournables de la saison. Ultradroite, torsadée ou texturée de tresses, elle se décline d’une multitude de façons – toujours attachée à la nuque.

Mode d’emploi

Loin de la couette nouée à la hâte pour aller au gym, « la coiffure de l’heure se doit d’être lisse et soignée », précise Marise Caron, qui conseille de bien sécher ses cheveux avant de les attacher pour éviter tout frisottis. Un nuage de laque très lustrée vaporisé à la fin garantit une allure chic. On complète le look en couvrant l’élastique d’une mèche de cheveux ou d’un ruban, ou en fixant des accessoires à même la couette. Astuce : la coiffure parfaite aura plus de tenue si les cheveux n’ont pas été lavés le jour même (la couche de sébum naturelle les fera tenir bien en place).

Les bons produits

Voyez toute la galerie

À lire aussi: Des produits de beauté beaux, bons, pas chers

Impossible d'ajouter des commentaires.