Contrat de téléphone pour ado

La solution d’une mère américaine

0


Vous craignez de créer un monstre en achetant un téléphone intelligent à votre adolescent? Une mère américaine a trouvé une solution originale : son fils de 13 ans doit respecter un contrat en 18 points pour conserver son iPhone. Le 25 décembre, Janell Burley Hoffman a publié ce contrat empreint d’humour et d’amour maternel sur son blogue. Voici quelques extraits de son billet :

  • Je dois toujours savoir ton mot de passe
  • Si le téléphone sonne, réponds. Dis bonjour, sois poli. N’ignore jamais un appel de « maman » ou « papa »
  • Tu dois nous remettre le téléphone à 19h30 les jours d’école et 21h00 les fins de semaine.
  • N’amène pas ton téléphone à l’école. Apprends à parler aux gens en personne au lieu de texter.
  • Si tu brises ou tu perds ton appareil, tu seras responsable de le remplacer.
  • N’utilise pas ce téléphone pour te moquer des gens. Ne participe pas à des conversations qui peuvent blesser quelqu’un. Sois un bon ami et reste en dehors des querelles.
  • Ne texte pas, n’envoie pas de courriel et ne dis rien que tu n’oserais pas dire en personne.
  • Pas de pornographie. Pas de recherches sur le Web que tu n’oserais pas demander à ton père ou à moi.
  • Mets ton téléphone en mode silencieux ou range-le en public, particulièrement au restaurant, au cinéma et dès que tu parles à quelqu’un. Ton téléphone ne devrait pas te rendre impoli.
  • Ne partage pas de photos de parties intimes de ton corps. Ne ris pas! Un jour tu seras tenté de le faire, malgré ta grande intelligence…
  • Ne prends pas des millions de photos et de vidéos. Il est inutile de documenter toute ta vie.
  • Laisse ton téléphone à la maison de temps en temps. Il n’est pas une extension vivante de toi. Ne développe pas une phobie de manquer quelque chose (On appelle couramment ce syndrome Fear of missing out (FOMO)
  • Lève tes yeux. Regarde ce qui se passe autour de toi. Regarde par la fenêtre. Écoute les oiseaux. Prends une marche. Parle aux étrangers. Explore sans « googler ».

J’aime cette idée de contrat. Et j’aime particulièrement le dernier point :

  • Tu vas faire des erreurs et je vais devoir te confisquer ton téléphone. Nous allons nous asseoir et en discuter… Toi et moi avons toujours quelque chose à apprendre ensemble. Je suis dans ton équipe.

Mon père qui m’aurait bien envoyée passer mon adolescence sur une île déserte m’a appris à négocier férocement mes heures de sorties. Ça m’enrageait à l’époque, mais je lui en suis reconnaissante aujourd’hui. Mine de rien, il me forçait à canaliser mon énergie et ma colère en force de persuasion.

J’écris d’ailleurs ces lignes de mon ancienne chambre d’enfant qui a été transformée en bureau. Je me souviens soudainement des tas de copies et autres punitions de mon adolescence frondeuse. Chose certaine : j’aurais payé mon premier iPhone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *