Osez les livres osés

Quatre miniguides suffisamment osés pour vous amener à vouloir transgresser les frontières de votre sexualité et quatre questions à Marc Lemonier, directeur de la collection Osez… tout savoir sur le sexe, publiée par les Éditions de La Musardine, à Paris.

  0

Pourquoi éditer des petits guides « précis et ludiques, consacrés à toutes les pratiques sexuelles »?
Marc Lemonier : Au moment de la création de la collection, l’édition de livres de conseils érotiques en France était assez proche de ce qu’on trouve dans les pays anglo-saxons : des livres sérieux, trop sérieux, généralistes, trop généralistes, destinés apparemment uniquement à des couples et donnant une place assez peu importante aux jeux érotiques, autres que les traditionnelles « positions du Kama Sutra ». Nous avons dès lors décidé de faire des guides différents, plus légers, consacrés chacun à un aspect de la sexualité – une pratique, une attitude –, écrits pour la plupart par des femmes, destinés à un public plus jeune et pas forcément des couples.

Vos guides traitent de cunnilingus, de sexe à plusieurs, de bisexualité, de sodomie, de sextoys et tutti quanti. Vous n’avez pas peur d’enfreindre des tabous?

Les livres de la collection Osez sont « féministes, libertaires et libertins ». Ils décrivent en effet tous les aspects de la sexualité, hétéros ou gais. Nous n’avons qu’une limite, qui tient en deux mots : nos livres sont destinés à des « adultes consentants ». Personne ne doit se sentir obligé d’agir selon une nouvelle norme sexuelle qu’imposeraient nos guides. Comme des livres de cuisine, la collection Osez donne des « idées » de menus ou de régimes. Après, on mange ce qu’on veut. Mais tout ce que nous proposons au menu est sans danger.

Qui ose lire vos guides et pourquoi?

En France, la collection Osez compte déjà plus de 40 volumes, plus quelques hors série, vendus à plus de 500 000 exemplaires (sans oublier les traductions anglaise, suédoise, espagnole, portugaise, italienne et roumaine). Autant dire que nos lecteurs sont aussi nombreux que variés. Cela dit, à travers les différents salons du livre, les rencontres en librairies et les commandes sur le site de la Musardine, nous savons que nos lecteurs sont assez jeunes – aux alentours de 30 ans – et plutôt des femmes ou des jeunes filles qui, souvent, se servent des Osez comme d’un sextoy!

Quels titres se vendent-ils le mieux? 
Devenir l’amant parfait. La sodomie. Faire l’amour partout sauf dans un lit. Pimenter la vie sexuelle de votre couple.

Consultez notre article pour des idées olé-olé pour pimenter les soirées coquines.

Le titre : Osez… le Kama Sutra

Les auteurs : Marc Danman et Axterdam

L’histoire : Au fil des pages, on découvre 49 positions, classées selon les 7 péchés capitaux : la luxure bestiale du « quick-sex », les gourmandises grandissantes du sexe oral, l’avarice crasse de la jouissance paresseuse, les fruits de la colère amoureuse (qui rend les ébats explosifs), l’envie excitée de sortir des sentiers battus, l’orgueil de faire l’amour de façon spectaculaire et l’impureté vaincue de vouloir sans cesse recommencer.

L’univers : Position, prêt, partez! Ce petit livre est amusant, sportif et coquinement illustré comme une BD érotique.

La voix : Si ce n’est que pour les sobriquets des positions présentées, la lecture de ce guide mérite un détour. Des exemples? La cavalière du bois (sur une chaise de jardin), Copacabana (dans un hamac), le missionnaire dévergondé (les pattes en l’air), entre deux portes (tout est dit), la canne tordue (impossible à expliquer en moins de 5 mots), la dégustation (mieux vaut censurer).

Les premières phrases : « Les “positions de l’amour” sont l’un des sujets de recherche favoris des écrivains et des savants depuis la nuit des temps. Combien sont-elles? Le nombre varie de 36 à l’infini. En Orient, les sages ont tenté de dresser un inventaire des postures de l’amour. Le maître taoïste Tong Xuan en a défini une trentaine, liste connue dans la culture populaire par l’expression “les 36 positions”. Celle-ci, poétique et charmante, laisse un peu rêveur : “Union étroite, dévidage de la soie, le dragon qui s’enroule, le poisson aux quatre yeux (…)” Nous n’allons évidemment pas tenter de concurrencer nos illustres prédécesseurs en essayant d’inventer d’hypothétiques “nouvelles positions”. En revanche, nous allons prendre en compte un aspect des choses souvent ignoré : tout est affaire de circonstances (…) Voilà bien l’esprit de ce livre. À chacun sa position! »

La raison de le lire : Parce que ce petit livre peut redonner cette envie souvent oubliée de jouer aux contorsionnistes. Parce qu’il bouscule nos vieilles habitudes. Parce qu’il nous rappelle certains souvenirs qui peuvent laisser songeur.

En un mot : Acrobatique.

Éditeur : La Musardine – 142 pages.

Le titre : Osez… le libertinage

L’auteur : Pierre Des Esseintes

L’histoire : Fort d’une longue expérience journalistique dans le milieu libertin, l’auteur, philosophe de formation, trace un portrait crédible du libertinage… à la sauce française.

L’univers : Pierre Des Esseintes se concentre sur la notion de libertinage et non pas sur l’échangisme, qui ne concerne que l’échange de partenaires au sein d’un couple et ne prend pas en compte toutes les variantes possibles d’une sexualité plurielle (côte à côtisme, exhibitionnisme, triolisme, et cetera). Sans encourager ni décourager sa pratique, ce livre décortique les codes, les usages et les risques de ce comportement sexuel aventurier.

La voix : Soutenue par de nombreux témoignages et interviews, la narration est crédible, voire très éclairante.

Les premières phrases : « Ce guide est le fruit de plus de 10 années d’enquêtes, d’interviews et de reportages dans le milieu du libertinage en France. Les renseignements qui y sont contenues sont destinées en priorité à ceux qui désirent acquérir une bonne vision d’ensemble de l’univers libertin (…) Notre intention n’est pas de présenter le libertinage comme un modèle de comportement, mais comme une sexualité possible pour un couple, qui peut, selon les cas, lui procurer un extraordinaire épanouissement comme le mettre en danger. On sait, en effet, que les jeux libertins ne sont pas sans conséquences sur les couples qui n’en connaîtraient pas les risques… »

La raison de le lire : Par curiosité. Pour en apprendre un peu plus sur ce fantasme à la mode. Pour mieux cerner un univers excitant pour les uns et pervers pour les autres.

En un mot : Intéressant.

Éditeur : La Musardine – 188 pages.

Le titre :Osez… les secrets d’une experte du sexe pour rendre un homme fou de plaisir

L’auteure : Servane Vergy

L’histoire : En 3 théories et 21 secrets, cette auteure de guides pratiques et d’essais sexy détaille ce qui fait perdre la tête aux hommes.

L’univers : Malgré quelques poncifs (« les hommes aiment les filles qui aiment le sexe », « pour être sûre de garder votre chéri en haleine et toujours au garde-à-vous, faites-lui croire que rien n’est gagné. Même si, au fond, vous savez que vous êtes accro. L’essentiel est que lui ne le sache pas »), ce petit bouquin se révèle fort instructif, selon le degré de compétence et l’attitude proactive de la personne qui le consulte.

La voix : Le ton, enjoué, rappelle ces soirées de confidences entre copines attablées autour d’une bouteille (ou trois) de vin. Sans être misandre, le sens d’humour de l’auteure bascule parfois dans une certaine condescendance envers les gars.

Les premières phrases : « Je le confesse, j’aime la compagnie des hommes – qui me le rendent bien! –, et leur fréquentation rapprochée m’a permis d’apprendre bien des petits secrets que je vais vous répéter dans le creux de l’oreille… Ce sont des secrets – sexuels pour la plupart – qui m’ont permis de garder aussi longtemps que je le souhaitais les hommes que je convoitais. Contrairement à ce que vous pensez peut-être, il n’est pas nécessaire d’être un top modèle multimilliardaire de 20 ans pour scotcher l’homme qui vous fait craquer… Et la fille la plus commune peut devenir une bombe sexuelle si elle sait s’y prendre… »

La raison de le lire : Pour le fun. Parce qu’on y apprend des astuces qui peuvent effectivement rendre un homme fou de plaisir.

En un mot : Profitable.

Éditeur : La Musardine – 127 pages.

Le titre :Osez… faire l’amour partout sauf dans un lit

L’auteur : Marc Dannam

L’exergue : « J’aime ce qu’on m’interdit, les plaisirs impolis… »

L’histoire : « Sur une plage ou dans un ascenseur. Dans votre voiture ou sur la photocopieuse au bureau. Dans la forêt ou sur votre balcon…» Pour la première fois, un livre inventorie toutes les possibilités géographiques, vous prévient de tous les risques et vous donne tous les conseils pratiques pour réussir à jouir hors des sentiers battus.

L’univers : Rigolo, avec son lot de citations d’auteurs plus ou moins célèbres et ses extraits (souvent croustillants) de leurs romans coquins.

La voix : À la buanderie, dans l’escalier, chez le dentiste, au cinéma, sur une balançoire. Chaque lieu suggéré est évalué en six points : difficultés, préparation, coût, plaisir, risques, petits tracas. Pour la balançoire, par exemple, l’auteur écrit tomber à « risques » et toutes ces cordes qui s’entortillent à « petit tracas ».

Les premières phrases : « Plus des 9/10es des rapports sexuels ont lieu dans un lit, le lit conjugal le plus souvent, parfois celui d’une chambre d’hôtel ou d’une relation épisodique, mais un lit. Il faut dire que c’est tellement agréable, tellement bien fait pour ça. Des draps propres, frais, doux, un matelas ni trop dur ni trop mou, qui épouse la courbe des reins du partenaire qui se trouve dessous, suffisamment élastique pour que chaque coup porté soit suivi d’un rebond délicieux. Le lit, c’est l’idéal. Mais le monde est immense, et votre chambre, bien petite. Osez en sortir! (…) Osez déjà y penser, nous vous dirons comment oser y parvenir. »

La raison de le lire : Pour ses suggestions de lieux pas très catholiques (à l’église, dans la chambre des enfants, et cetera). Parce qu’il nous incite à passer à l’acte.

En un mot : Osez.

Éditeur : La Musardine – 125 pages.

Impossible d'ajouter des commentaires.