Couscous marocain du campeur

En camping, le casse-tête de la glacière peut en décourager plus d’un. Voici donc une recette où on n’utilise que des ingrédients qui peuvent être conservés à température ambiante.

  0

 

Photo: Annie Ferland

 

Préparation: 10 minutes

Cuisson: 5 minutes

Temps de repos: 10 minutes

Donne 4 portions

Ingrédients

  • 400 g (2 tasses) de couscous
  • 500 ml (2 tasse) d’eau (ou de bouillon de légumes)
  • 35 g (1 tasse) d’abricots séchés, coupés en lanières
  • 70 g (1/2 tasse) d’amandes entières, grossièrement hachées
  • 5 ml (1 c. à thé) de sel
  • 2,5 ml (1/2 c. à thé) de cannelle
  • 2,5 ml (1/2 c. à thé) de cumin, moulu
  • 2,5 ml (1/2 c. à thé) de coriandre, moulue
  • 2,5 ml (1/2 c. à thé) de gingembre, moulu
  • 1 ml (1/4 c. à thé) de clou de girofle, moulu
  • 30 ml (2 c. à soupe) d’huile d’olive ou d’huile de canola
  • 2 conserves de 156 g de flocons de dinde ou 200 g (1/2 lb) de poulet cuit prêt à manger

Préparation

  1. Dans une casserole, amener l’eau à ébullition. Verser le couscous et les abricots séchés dans la casserole. Couvrir et retirer du feu. Laisser gonfler 5 minutes.
  2. À l’aide d’une fourchette, défaire les grains de couscous. Ajouter le reste des ingrédients et servir.

Astuce

Avant de partir, on mesure les quantités requises de couscous, d’abricots séchés, d’amandes et d’épices et on les place dans des sacs ou des plats hermétiques. On n’aura qu’à tout verser dans les bols une fois rendus sur place, ce qui facilitera beaucoup la manipulation des aliments et optimisera l’espace.

Bon à savoir

On peut facilement en faire un plat végétarien en remplaçant le poulet par une source de protéine végétale comme une conserve de pois chiches, rincée et égouttée.

 

À lire aussi: Gaspacho de fruits et de légumes verts

***

Annie Ferland est nutritionniste, docteure en pharmacie et fondatrice de ScienceFourchette.com. Énergique, créative et allumée, elle a créé une plateforme unique qui a comme objectif d’enrichir les connaissances à propos de la nutrition et de simplifier (vraiment beaucoup!) l’alimentation de chacun.

Les opinions émises dans cet article n’engagent que l’auteure et ne reflètent pas nécessairement celles de Châtelaine.

Impossible d'ajouter des commentaires.