L’ABC du mode de vie végane

L’idée de vivre sans traiter les animaux et la planète avec cruauté est très sensée, mais comment mettre tout cela en pratique au quotidien? Voici quelques trucs pour s’initier en douceur au mode de vie végane.

  0

Photo: MittMac / pixabay.com

Végé ou végane?

Depuis quelques années, le végétalisme gagne en popularité, autant dans les restaurants que dans nos cuisines. Il s’agit d’une pratique alimentaire qui exclut les produits d’origine animale au profit d’une alimentation entièrement végétale, qui compte de nombreux bienfaits pour la santé.

Le véganisme inclut, en plus de l’alimentation, tous les autres aspects de la vie quotidienne: le choix des vêtements, des produits cosmétiques et d’entretien ménager, même celui des divertissements (on évite les zoos, les rodéos et les calèches). Ainsi, mener un mode de vie végane, c’est tenter, dans la mesure du possible, de ne pas participer à l’exploitation des animaux tout en respectant la planète.

À lire aussi: Végétalisme: 5 réponses à nos questions

Bien amorcer sa transition

Pour faciliter sa transition vers ce mode de vie, il est important de bien se renseigner, autant sur l’alimentation végétale et les besoins nutritionnels que sur les solutions de rechange aux produits d’origine animale. Il existe de nombreux ouvrages, sites, documentaires et livres de recettes parfaits pour s’outiller. Les livres Le défi végane 21 jours, d’Élise Desaulniers, et La cuisine de Jean-Philippe, de Jean-Philippe Cyr, en sont de bons exemples.

Bien qu’il soit possible de devenir végane du jour au lendemain, l’une des meilleures façons de s’initier est d’y aller par étapes, à son rythme. Pour commencer, on peut faire quelques journées véganes par semaine, par exemple. On profite ainsi de ce temps pour découvrir les fromages végétaux et les meilleures adresses où manger végétalien près de chez soi – il y en a beaucoup plus que l’on pense. Et surtout, on fait le plein d’astuces pour «véganiser» ses recettes classiques et familiales. On peut également se lancer le défi en famille et entre amis, et se joindre à des groupes végés sur les réseaux sociaux, de vraies mines d’or pour découvrir de nouvelles recettes végétaliennes.

À lire aussi: Des produits de beauté sans cruauté

Faire de son mieux, le plus souvent possible

Être végane implique aussi de faire des choix éclairés lors de l’achat d’articles d’usage quotidien, en misant sur des produits naturels non testés sur les animaux et exempts d’ingrédients d’origine animale. On peut se fier à plusieurs guides pratiques en ligne pour savoir si une entreprise recourt à l’expérimentation animale; c’est le cas des répertoires et applications de PETA et de Leaping Bunny, et, réalisée ici au Québec, de la liste des produits non testés sur les animaux, sur le blogue sanscruaute.ca. Quant aux vêtements, il suffit de garder l’œil ouvert lors du magasinage afin de faire des achats consciencieux et favoriser la mode éthique, sans fourrure, cuir, laine ou duvet. Rien à craindre, il existe de nombreuses solutions de rechange, dont les fibres végétales et synthétiques écologiques. Si le budget est serré, les friperies et les soirées organisées d’échanges de vêtements deviennent de très bons moyens pour faire des achats économiques et sans cruauté!

Au final, le mode de vie végane n’a rien d’un dogme. C’est même plutôt simple: il s’agit d’exercer sa compassion au quotidien, ce qui est une bonne chose tant pour soi que pour les animaux et la planète!

 

Impossible d'ajouter des commentaires.