4 options pour vendre ou donner ses vêtements

Réévaluer sa garde-robe pour maximiser son rendement passe inévitablement par un bon ménage. Une fois le tri terminé, on doit se défaire des morceaux abonnés au placard ou qui ne cadrent plus avec son style ou sa silhouette.

  0

Photo: iStock

Ça clique La consigne en ligne est une bonne façon de tirer profit de ses belles possessions. Ce fameux pantalon griffé qui n’a jamais vu la lumière du jour fera sans doute le bonheur d’une autre. Les sites web québécois spécialisés dans la vente de vêtements d’occasion comptent de plus en plus d’adeptes. Comme pour une friperie traditionnelle, la boutique virtuelle conserve un pourcentage de la vente des vêtements en échange de leur mise en marché. Nos coups de cœur ? Deuxième édition et M Couture.

À LIRE: Les 4 règles d’or de la garde-robe équilibrée

Don pour la cause Si on ne veut pas nécessairement vendre ses vêtements, pourquoi ne pas donner à la suivante ? Certains organismes qui visent l’insertion des femmes sur le marché du travail ont notre faveur : la boutique Fringues Friperie du Y des femmes de Montréal et L’étoffe du succès Montréal.

À LIRE: Comment avoir une garde-robe équilibrée?

Impossible d'ajouter des commentaires.