La nouvelle couleur préférée des modeuses est…

Roulement de tambour: la nouvelle couleur chouchou des influenceuses est le jaune! Après la douce aura du rose millennial, place à l’énergie et à l’optimisme solaires!

  0

Le fossé entre les générations existe bel et bien, même quand il est question de couleurs. Depuis 2016, tout ce qui touche de près ou de loin à l’art de vivre a baigné dans le Rose Quartz, une des deux couleurs Pantone de l’année (l’autre étant le bleu Serenity). Cheveux, baskets sportives, pulls à capuchon, décors de restos branchés, emballages de cosmétiques… La folie! Les stars du street style ont choisi de teinter leur vie et leur compte Instagram de la nuance poudrée, nichée entre le rose dragée et le rose thé. C’était LA couleur de la génération Y (les personnes nées entre 1980 et 2000) qui l’avait officieusement rebaptisée rose millennial. Mais voilà, un engouement qui dure deux ans, ça correspond à un siècle sur les réseaux sociaux. Et la génération suivante, la «Z» (née au tournant de l’an 2000), s’est lassée du trop-plein de sucre et de l’excès de popularité du rose. Un successeur n’allait pas tarder à se pointer: le jaune! Les rayons du soleil au zénith ont dissipé la couleur rosée de l’aube.

À lire aussi: Bottes et bottillons: les gros hits du printemps!

Qui a ouvert le bal? Les traqueurs de tendances retracent la souche à la sortie du vidéo Hold Up de Beyoncé (2016), dans lequel Queen B rayonne dans une spectaculaire robe maxi volantée jaune bouton d’or, signée Roberto Cavalli. Succès retentissant auprès des fashionistas qui ont aussitôt adopté la teinte lumineuse, tout comme les designers de mode qui l’ont injectée dans leurs collections. Les chaussures et les sacs, les lentilles des lunettes de soleil, les vernis à ongles voient maintenant la vie en jaune. C’est la journaliste Haley Nahman du fameux blogue Man Repeller qui a baptisé le pigment «Gen Z Yellow». Les moins de 20 ans se sentent interpellés par cette nouvelle couleur identitaire qui symbolise l’espoir et l’énergie. Mais de quel jaune s’agit-il précisément? Aucune nuance en particulier: on prône l’inclusion. Mimosa, citron, jaune d’œuf, ananas, banane… tout est permis! Et on ajoute: qu’importe notre année de naissance et la génération dont on fait partie, on a toutes envie (et le droit) de s’offrir la chaleur d’un beau jaune ce printemps!

Voyez toute la galerie

 

Impossible d'ajouter des commentaires.