Mode: comment acheter du beau, bon, pas cher

Il y en a qui ont un don pour flairer les bonnes affaires et s’habiller chic et pas cher. Trois pros ont accepté de nous livrer leurs adresses, stratégies et réflexes… Vive les économies et le partage (de filons).

  0

On pourrait consacrer tout un ouvrage à la multitude de boutiques qui offrent à longueur d’année des collections tendance à prix d’amis (Joe Fresh, H&M, Gap, Zara, Old Navy, Forever 21 et cie). Ce sont des rendez-vous incontournables pour les chasseuses d’aubaines qui adorent écumer les allées bondées ou cliquer dans le calme de leur chez-soi. Pour raviver leur vestiaire, d’autres modeuses ajoutent sur leur liste les outlets, les centres de liquidation et les magasins de déstockage qui vendent des griffes luxueuses à rabais. Ou préfèrent l’intimité d’un vide-penderie ou d’une soirée Switch & Bitch, où des copines s’échangent des vêtements dans une ambiance festive (ça peut virer en guerre amicale lorsque plusieurs convoitent le même sac Balenciaga). Ce genre de troc est d’ailleurs prisé par les milléniaux, qui se sentent interpellés par l’économie de partage et le recyclage. Mais peu importe la méthode choisie, il est bon de relire quelques conseils de base avant de se lancer dans la dépense (si petite soit-elle).

 

Photo: Stocksy/Michela Ravasio

Notes à moi–même

• Appelons ça faire l’introspection de sa garde-robe. Quelles sont les nécessités (versus les envies)? Pas excitant d’acheter des t-shirts blancs ou des culottes, mais à prix sages, c’est une bonne idée. Un célèbre chroniqueur économique nous demanderait: «En as-tu vraiment besoin ?» Merci M. McSween, on a raison de se calmer quand on a déjà 12 jeans et 8 paires de tennis blanches.

• Quand on part en mission magasinage sur le terrain, l’argent nous brûle-t-il les doigts dès qu’on lit le mot «soldes»? Conseil: laisser ses cartes de crédit à la maison. Mieux vaut payer en argent comptant, question de contrôler ses dépenses. En période de soldes, vérifier les heures d’ouverture pour arriver la première sur le champ de bataille. Une autre tactique: sortir de sa zone de… shopping! La boutique du centre-ville, très fréquentée, a écoulé notre manteau rouge de rêve? Avec un peu de chance, les succursales excentrées vont peut-être l’avoir encore. La mode actuelle fait la part belle au style androgyne et aux coupes très amples. Le rayon pour hommes est une mine d’or de chemises TTG, de vestons et de paletots. Le coin pour enfants peut aussi regorger de découvertes pour les femmes menues.

• Pourquoi attendre les jours de rabais? Certains magasins ont des portants et des présentoirs de trouvailles à prix réduits toute l’année. C’est aussi vrai pour le shopping électronique. Ventes privilèges, promotions de mi-saison, codes promotionnels sont omniprésents et nous permettent de dépenser ET compter.

 

Voyez toute la galerie

Impossible d'ajouter des commentaires.