Des bottes pour les mollets forts

« J’aimerais acheter des bottes, mais j’ai les mollets assez forts… Que faire ? »

0

« J’aimerais acheter des bottes, mais j’ai les mollets assez forts… Que faire? »

Sophie St-Laurent propose…
D’élargir la tige de la botte.

Votre allié ? Le cordonnier, qui est en mesure d’élargir la tige d’une botte de quelques millimètres à plusieurs centimètres. Il vaporisera un assouplissant à cuir et suède sur la botte avant de l’installer sur une forme spéciale pour l’étirer. Pour encore plus d’ampleur, il fera une entaille en V près de la fermeture à glissière et insérera une pièce élastique. Comptez entre 15 $ et 35 $.

Mise en garde : assurez-vous auprès du marchand que vous pouvez lui rapporter votre achat si le modèle ou le matériau ne permet aucune retouche…

Hélène Pâquet propose…
De choisir un modèle qui avantage la physionomie.

Si vos mollets sont forts, préférez des bottes droites plutôt que moulantes et accordez une attention particulière à leur talon. Préférez les talons blocs aux talons aiguilles ou à ceux qui comportent des courbes. Évitez aussi les semelles compensées. Mettez de côté tout ce qui est massif (grosse semelle, bouts ronds) de même que le très pointu.

Privilégiez les modèles qui montent jusqu’aux genoux. Dans tous les cas, portez vos bottes avec un collant de même couleur pour éviter les contrastes trop marqués. Préférez les jupes fluides et évitez les modèles qui tombent à la cheville ou à mi-mollet. Enfin, ne rentrez pas vos pantalons dans vos bottes : ça ne vous avantagera pas du tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *