On mijote l’actu: l’épicerie de Gwyneth Paltrow + un ragoût de saucisses

Chaque semaine, une recette pour mieux digérer une nouvelle.

  0
Gwyneth Paltrow avec un thé matcha. On se demande combien il a coûté? (Photo: Instagram.com/gwynethpaltrow)

Gwyneth Paltrow avec un thé matcha. On se demande combien il a coûté? (Photo: Instagram.com/gwynethpaltrow)

La nouvelle : Le chef Mario Battali a eu une brillante idée : lancer un défi où il invite les gens à dépenser moins de 29 $ par semaine pour leur épicerie. Car 29 $, c’est l’allocation sur laquelle doivent compter plus de 46 millions d’Américains pour se nourrir. Or, ce programme d’aide à la nutrition (SNAP) est menacé. Les Républicains, majoritaires au Congrès, proposent de le réduire afin de parvenir à l’équilibre budgétaire sans hausser les taxes.

Pas étonnant que certaines personnalités se mobilisent. Mario Battali est de celles-là. Sting, Debbie Harry et Gwyneth Paltrow aussi. Tous ont pris part au #FoodBankNYCChallenge lancé par le chef italo-américain.

Gwyneth, quelle suprise, a encore réussi à créer la controverse. La photo de son épicerie publiée sur Twitter a déjà fait le tour du monde.

 

 

 

L'épicerie hebdomadaire à 29 $ de Gwyneth Paltrow (photo: Twitter)

L’épicerie hebdomadaire à 29 $ de Gwyneth Paltrow (photo: Twitter)

Du kale, des œufs, de la laitue, des échalotes, des limes…  L’auteure de deux livres de cuisine est restée fidèle à elle-même : de la bouffe californienne, santé, légère. Et qui totalise 7059 calories en tout. À peine 1000 calories par jour pour survivre.

1000 calories par jour quand on sait qu’un adulte sédentaire a besoin d’un minimum de 1600 calories? Et qu’une femme de taille moyenne, modérément active, brûle environ 2400 calories au quotidien? Disons que si Gwyneth avait voulu prouver qu’elle n’était pas déconnectée de la réalité – comme on le lui a souvent reproché – c’est mal parti…

La recette : L’intention de Gwyneth Paltrow était louable, pas de doute là-dessus. Alors pour lui donner des idées d’une meilleure façon d’investir un si petit budget, on aurait eu envie de l’aiguiller vers notre dossier Bien manger à petit prix. Avec une recette nourrissante et santé pour commencer : un ragoût de saucisses et légumineuses que même l’auteure de Tout est bon mangerait avec délectation.

À LIRE: Le défi de l’épicerie 

Impossible d'ajouter des commentaires.