Écœurés de l’hiver? Lisez ceci!

Pour son dernier billet en tant que chroniqueuse du mois, Melissa Maya Falkenberg nous fait sourire en revisitant la plus grande chanson de Gilles Vigneault…

  0

 

Photo: Marie-Eve Rose Photographie

Mon pays, ce n’est pas un pays

C’est la neige qui est devenue noire

Et le bus qui passe pas, chu en maudit

Je le savais qu’il fallait qu’on parte moins tard

 

Mon pays, ce n’est pas un pays

C’est l’traîneau qui vire de bord

Le cul de la p’tite qui devient tout mouillé

La mitaine lousse qui tombe, la morve au nez

Fouille fouille fouille, pas de papier mouchoir

On va essuyer ça avec la mitaine qui tient encore

 

Ah pis fuck j’ai encore oublié

Le linge de rechange que Carole a demandé

L’éducatrice à la garderie si tu veux savoir c’est qui

Est faite forte pis su’ son gros t-shirt y a du coulis

De tomate, de confiture, peut-être même de pipi

Ça dégouline de partout, mais on s’en fout

Carole perd jamais patience, Carole est notre idole

Elle capote même pas quand un enfant a des poux!

 

Mon pays, ce n’est pas un pays

C’est la p’tite qui gosse dans l’banc de neige

Y a pas de flocons, y a rien de givré

Juste un cul mouillé

 

Elle est où la poésie, monsieur Vigneault?

Il est où le jardin de givre?

Elle est où la Carole pour adultes

Quand on a besoin de douceur de vivre?

 

Mon pays, ce n’est pas un pays

C’est les cernes du monde dans l’autobus

Bip bip bip sur les cellulaires

Les cernes profonds mais les yeux ouverts

 

Et dans le silence le sourire de la chauffeuse

Qui de temps en temps laisse entrer

Le pauvre pas de cash, pas de carte, encore oubliée

Flatte flatte flatte les ch’veux de ma fille, sa tuque maintenant à terre

Y a toujours du beau dans l’gris, je regarde à l’arrière

J’ai envie de crier: tenez bon les amis!

C’est juste janvier, l’hiver sera bientôt parti

Et un jardin de fleurs, c’est beaucoup plus enivrant

Qu’un jardin de givre, tiens bon aussi Nelligan…

À lire aussi: toutes les chroniques de Melissa Maya Falkenberg


Photo: Andréanne Gauthier

Animatrice-conceptrice, reporter, photographe et auteure, Melissa Maya Falkenberg a tenu des rubriques dans La PresseUrbania, Nightlife.caDînette et le 24 heures Montréal. Vous l’avez peut-être récemment suivie à Télé-Québec (nomination Gémeaux Meilleure animation magazine culturel), dans La vie n’est pas un magazine ou dans ses diverses émissions à ICI ARTV. Après les succès de Québec Western et Montréal toujours, elle publiera, en 2018, un troisième livre aux Éditions Cardinal.

Les opinions émises dans cet article n’engagent que l’auteure et ne reflètent pas nécessairement celles de Châtelaine.

Impossible d'ajouter des commentaires.