Les 10 commandements de la foodie

Être une foodie, c’est un état d’esprit. C’est aimer profondément la nourriture et ceux qui la produisent. C’est croire qu’il n’y a pas assez de repas dans une vie pour tout goûter. Voici les 10 règles à suivre pour que la mayonnaise prenne.

  0

Chroniqueuse du mois

  1. Les gens qui te nourrissent, tu vénéreras

Ils te maintiennent en vie. Ils sont dans les champs à récolter des concombres sous le soleil cuisant. Ils font la plonge 70 h par semaine. Ils travaillent quand, toi, tu es en vacances. Ils font tout ce que, toi, tu ne veux pas faire. Honore-les.

  1. Les étiquettes, tu liras

S’il y a plus de sept ingrédients dans ce que tu achètes, questionne-toi. Si tu y vois les lettres x-y-z, remets-le produit sur la tablette.

  1. Tes enfants, tu éduqueras

Manger au restaurant, ça s’apprend. Manger des légumes, ça s’apprend. Manger dans une ambiance agréable à table, ça s’apprend. Fais ta job.

À LIRE: Ma vie en 22 adresses gourmandes

  1. À tout, tu goûteras

Sois aventureuse: un fromage qui pue, des gombos gélatineux, des insectes. Essaie. C’est comme faire des gammes. Et du crocodile, de l’antilope, des cuisses de grenouilles, ça finit par goûter le poulet de toute façon.

macarons800

  1. Ton pouvoir, tu exerceras

Tu as la possibilité de changer les choses une bouchée à la fois. Quand tu achètes de la viande bio ou du sucre équitable, ou que tu fréquentes les marchés fermiers, tu modifies le cours des choses.

  1. Compréhensive, tu seras

Tu n’aimes pas l’ail ou les champignons? Au restaurant, tu ne diras pas que tu es allergique alors que tu ne l’es pas. C’est un mensonge et un véritable casse-tête pour le chef en cuisine.

  1. La cuisine, tu feras

Pour le plaisir. Pour économiser. Pour ton estime de toi. Pour créer des moments magiques avec les gens qui habitent avec toi. Pour aduler encore plus les artisans du premier commandement.

  1. Local, tu mangeras

Ce faisant, non seulement soutiendras-tu les producteurs d’ici, mais aussi l’environnement. Ton palais et l’économie québécoise t’en remercieront.

À LIRE: Voter avec son portefeuille… et acheter local

  1. Ton sens critique, tu cultiveras

Ce n’est pas parce que le Guide alimentaire canadien le prescrit que tu dois le faire. Ce n’est pas parce que l’on te dit de prendre des probiotiques que tu dois le faire. Lis. Pose des questions. Renseigne-toi avant d’entrouvrir tes babines.

10. Gourmande, tu seras

Fais fi des recommandations de consommer du curcuma, des artichauts ou des baies de goji si ça ne te dit rien. Soigne tes papilles gustatives. Mange du gluten si tu en as envie. Aie du plaisir. C’est à ça que sert ta bouche.

 

Photo: Louis Prudhomme

Photo: Louis Prudhomme

Ce n’est pas pour rien que sa famille l’appelle le petit mulot: l’animatrice Katerine-Lune Rollet est avant tout une gourmande qui grignote sans arrêt. Chroniqueuse pour le magazine Ricardo, elle s’assoit aux meilleures tables pour son blogue katerinerollet.comEntourée de ses huit poules, elle vous partagera cet été ce qui titille ses papilles. Z’avez faim?

 

 

 

 

 

 

 

 


10 recettes pour cuisiner les produits d’ici tout au long de l’année !

Impossible d'ajouter des commentaires.