Soupe udon

Cette soupe est une explosion des saveurs d’Asie!

  0

Cet article n'a pas encore été évalué.

Photo: Michael Elliott

 

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 15 minutes

4 portions

Ingrédients

  • 1 paquet (460 g) de nouilles udon surgelées
  • 2 litres (8 tasses) de bouillon de poulet sans sel
  • 8 gros shiitakes, les queues enlevées, coupés en tranches fines
  • 4 hauts de cuisse de poulet désossés, sans la peau
  • 3 c. à soupe de sauce soya faible en sel
  • 2 c. à soupe de mirin
  • 4 petites feuilles entières de chou frisé (kale)
  • Simili-fruits de mer (kamaboko), en morceaux de 8 cm (3 po), coupés en tranches fines (facultatif) (voir Notes)
  • 3 oignons verts, tranchés finement
  • 1 feuille d’algues (nori), coupée en 12 morceaux
  • Kimchi (facultatif)
  • Flocons de bonito (facultatif) (voir Notes)
  • 4 œufs mollets  (voir Notes)

 

  1. Rincer les nouilles udon sous l’eau froide pour les décongeler. Égoutter et répartir dans quatre bols.
  2. Dans une grande casserole, mettre le bouillon, les shiitakes, le poulet, la sauce soya et le mirin. Amener à ébullition sur feu moyen-vif. Réduire le feu et laisser mijoter jusqu’à ce que le poulet perde sa teinte rosée, de 5 à 7 minutes. Avec une écumoire, retirer le poulet du bouillon et le déposer sur une planche à découper. Ajouter le chou frisé à la casserole et poursuivre la cuisson jusqu’à ce qu’il ait ramolli, environ 3 minutes.
  3. Couper le poulet en tranches fines, le transférer dans une assiette, couvrir et réserver au chaud.
  4. Répartir le bouillon dans les bols, puis le poulet, les tranches de simili-fruits de mer, les oignons verts, les morceaux de nori et, si désiré, le kimchi et les flocons de bonito. Écaler les œufs mollets refroidis, les couper en deux dans le sens de la longueur et les ajouter aux bols.

 

Notes

• Appelés kamaboko au Japon, les simili-fruits de mer sont souvent utilisés pour ajouter couleur et saveur aux soupes. Ils sont fabriqués avec une pâte appelée surimi. La goberge est largement utilisée, ici, pour produire cette pâte.

• Les flocons de bonito sont des flocons de poisson séché typiques du Japon. On en trouve dans les épiceries asiatiques et certains établissements où l’on vend des produits naturels.

• Pour la cuisson des œufs mollets : dans une petite casserole, déposer les œufs et les couvrir d’eau froide. Amener à ébullition sur feu vif, puis réduire le feu à moyen-doux et laisser mijoter 6 minutes. Égoutter et rincer sous l’eau froide sans tarder. Laisser refroidir complètement.

Impossible d'ajouter des commentaires.