Dents sensibles

« J’ai les dents sensibles au froid et à la chaleur. Cette douleur s’est accentuée depuis qu’on m’a réparé une carie. Que faire pour la diminuer ? »

Claire Deschamps, chirurgienne-dentiste | Propos recueillis par Véronique Robert 0

Avoir les dents sensibles, c’est souffrir d’hypersensibilité dentinaire (la dentine est la couche de la dent située sous l’émail de la couronne ainsi qu’au niveau de la racine). Ce phénomène se produit lorsqu’il y a perte d’émail sur la couronne ou récession de la gencive à la racine. La dentine est ainsi exposée et, comme elle est poreuse, le froid, la chaleur et l’air stimulent directement le nerf de la dent.

Le traitement de premier choix contre l’hypersensibilité dentinaire est le recours à un dentifrice pour dents sensibles, deux fois par jour. Ce genre de dentifrice atténue la douleur à la longue en agissant sur les pores de la dentine. Il présente l’avantage d’être simple à utiliser, efficace et peu coûteux.

Douleur irréversible ?
Si, après quelques mois, le dentifrice pour dents sensibles n’a pas amélioré la situation, vous pouvez demander à votre dentiste d’appliquer un agent désensibilisant. Notez toutefois que certains facteurs peuvent causer ou aggraver le problème, en particulier les caries, les obturations défectueuses et les traitements de blanchiment des dents.

Toute intervention (obturation, pose de facettes ou autre) à une dent constitue un traumatisme, et les douleurs à la suite d’un traitement sont fréquentes. Il faut cependant distinguer une douleur temporaire (de quelques heures à quelques mois) et une douleur irréversible.

Si la douleur est déclenchée par un stimulus comme le froid ou l’air, elle devrait disparaître avec le temps. Par contre, si elle est spontanée, c’est-à-dire qu’elle apparaît en l’absence de stimulus, ou si elle vous réveille la nuit, cela peut indiquer une pulpite (trouble du nerf de la dent) irréversible. La seule façon d’y remédier est alors d’effectuer un traitement de canal pour retirer le nerf.

Claire Deschamps est chirurgienne-dentiste à la Clinique Claire Deschamps à Montréal (arr. Dorval).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *