Entraînement: 6 conseils de Cours Toutoune pour se motiver à bouger

Dans son nouvel ouvrage, l’humoriste et auteure Geneviève Gagnon propose 1001 trucs pour nous encourager à faire du sport. Allez hop! On bouge!

  0

Plus à l’aise en pantoufles qu’en chaussures de course? L’attrait du sofa est plus fort que celui de la piscine? C’est à cause d’un manque de discipline, croit Geneviève Gagnon, auteure de Cours Toutoune 2, Aime-toi, un pas à la fois! Courir, nager, marcher, faire du vélo, l’activité importe peu. Mais il faut que cela devienne un automatisme, comme se brosser les dents. Voici six astuces pour y arriver.

Photo: Gilbert Fortier

1. Changer son attitude

C’est la base. «La motivation, elle vient de toi-même. Les gens attendent que la motivation arrive toute seule, mais ça n’arrivera pas», affirme celle qui a vendu 20 000 exemplaires de son premier livre, Cours Toutoune, Y en n’aura pas de miracle. Bref, «t’aimes-tu assez pour prendre soin de toi?» résume-t-elle.

Face à celles qui lui répondent qu’elles n’ont pas le temps, Geneviève est implacable: tout le monde peut trouver un petit 30 minutes pour bouger. «T’es qui, toi, pour ne pas avoir de temps? Tu diriges un pays? Quelqu’un va mourir, si tu prends 30 minutes pour toi? C’est pas vrai que t’as pas le temps. Dis plutôt que t’as pas le goût», lance-t-elle sans détour. «Jase avec ces gens-là et tu verras qu’ils sont à jour dans Victor Lessard, Blue Moon, District 31 et Unité 9

À lire aussi: La rando, le sport à adopter!

2. Se donner un objectif

Ou avoir un biscuit, comme elle l’écrit. Et c’est quoi, ce biscuit? Dans Cours toutoune, l’auteure l’utilise comme métaphore de la motivation. Un biscuit, c’est la personne que l’on voudrait être, c’est ce à quoi on aspire. Avoir plus d’énergie, être en santé, avoir une meilleure estime de soi et se sentir plus séduisante? C’est tout ça, le biscuit.

3. Opter pour un sport qu’on aime

Même si son livre n’aborde essentiellement que la course, l’auteure précise que pour être motivée, il faut choisir son sport en fonction de ses préférences. La course, ce n’est pas pour tout le monde! On peut choisir la natation, l’entraînement dans un gym ou simplement la marche rapide. «Quand je t’entends me dire que tu ne bouges pas parce que t’aimes pas ça, je capote, écrit-elle. Avec tout ce qu’il est possible de faire comme activité, c’est juste impossible de tout détester.»

4. Trouver son équilibre

«Y a des jours où ça file pas, où le corps est fatigué. Donne-toi le droit de te reposer. Si tu fonces toujours, tu vas finir par t’écœurer», lit-on aussi. Pour Geneviève Gagnon, il n’y a rien de mal à vouloir rester étendue sur son sofa de temps en temps en mangeant une petite gourmandise. «Le secret pour garder sa motivation, c’est de se faire plaisir!»

5. S’enregistrer pour se motiver

Pour les journées où la motivation est au plus bas, qui de mieux que soi-même pour se botter les fesses? L’auteure propose d’utiliser son cellulaire pour enregistrer des messages d’encouragement lorsqu’on pète le feu. «Oh que je me sens bien! Je viens de faire un bon 30 minutes d’exercice. Oh que ça fait du bien! Quand je pense que j’avais hésité. Mon doux! Chu donc ben énergisée, moi là!» donne-t-elle comme exemples. En entendant ça, «tu vas être boostée à l’os».

6. S’imposer des points de repère

Il est souvent plus facile de se motiver quand on a des objectifs précis en tête: s’imposer un certain nombre de minutes ou de kilomètres avant de s’arrêter; réussir à parcourir telle distance en 30 minutes. Avec ces points de repère, il devient aisé de percevoir ses améliorations, selon l’auteure. Et qui dit amélioration dit motivation !

À lire aussi: Quelle quantité d’eau faut-il boire?

Illustration: Yohann Morin

Cours toutoune 2, Aime-toi, un pas à la fois!, par Geneviève Gagnon, Modus Vivendi, 24,95$

Impossible d'ajouter des commentaires.