Alimentation et arthrite

« Est-il exact que certains aliments peuvent soulager ou aggraver l’arthrite rhumatoïde ? »

Josiane Cyr, nutritionniste | Propos recueillis par Véronique Robert 0


 

Les études les plus récentes donnent à penser que l’alimentation peut, en effet, jouer un rôle à cet égard, bien qu’on ne puisse en être certain. De nombreuses personnes présentent une hypersensibilité, génératrice de symptômes inflammatoires, à des aliments ou groupes d’aliments particuliers — produits laitiers, céréales, gluten, condiments tels que la cannelle, etc.

Si vous songez à éliminer des aliments de votre régime ou à prendre des suppléments, je vous conseille vivement de faire appel à votre médecin traitant et à un professionnel de la nutrition, car il est important de maintenir une alimentation équilibrée. Plusieurs nutritionnistes se spécialisent auprès d’une clientèle aux prises avec des hypersensibilités alimentaires. Renseignez-vous auprès de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec, 514 393-3733.

Au-delà de ces réactions individuelles, certains aliments se distinguent de façon générale par leurs effets bénéfiques ou néfastes en ce qui concerne l’arthrite rhumatoïde.

Aliments recommandés

• Les huiles de poisson et les poissons gras. À cause de leur teneur élevée en acides gras oméga-3, dont les propriétés anti-inflammatoires ne font plus de doute.

• L’acide oléique. On le trouve dans les huiles d’olive et de canola, ainsi que dans les avocats.

• La vitamine D. Un manque de vitamine D (une carence légère est relativement fréquente) semble aggraver l’arthrite. Si vous ne vous exposez pas au soleil (exposer une petite surface, comme les mains ou le visage, de 10 à 15 minutes par jour, sans écran solaire, est suffisant) ou si vous ne buvez pas de lait, consommez une boisson de soya ou de riz enrichie de vitamine D.

• Les fruits et les jus de fruits frais. Pour leur effet antioxydant prolongé. Le raisin rouge est particulièrement recommandé.

• Le régime méditerranéen. Il est fort simple : poisson, huile d’olive, légumineuses, beaucoup de fruits et de légumes, et peu de viande rouge. Il semble bénéfique dans les cas d’arthrite rhumatoïde.

• Les suppléments d’acide folique et de vitamine B12. Ils peuvent aider à réduire les effets indésirables de certains médicaments prescrits en cas d’arthrite rhumatoïde, notamment le méthotrexate (ou améthoptérine).

À éviter ou diminuer

• Les acides gras oméga-6. On les trouve dans l’huile de maïs, de tournesol, de soya, de carthame, etc. La consommation excessive d’acides gras oméga-6, présents dans de nombreux produits du commerce, entraîne avec les oméga-3 un déséquilibre dont les effets inflammatoires sont bien établis.

• La viande rouge. En réduire la consommation semble bénéfique aux personnes arthritiques.

Josiane Cyr est nutritionniste en pratique privée à Montréal. josianec@mediom.qc.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *