style=

On mijote l’actu: les femmes deviennent des sacs à dos dans un défilé + une recette de baluchons

Chaque semaine, une recette pour mieux digérer une nouvelle. Cette fois, que se passe-t-il quand des femmes sont (littéralement) transformées en accessoires?

  0

La nouvelle : Le créateur Rick Owens ne fait rien comme tout le monde. Il y a deux ans, il avait eu l’idée de remplacer les mannequins de son défilé par les membres de quatre troupes de step américaines. Habillées des pièces de sa collection, une quarantaine de femmes venues des quatre coins des États-Unis avaient furieusement dansé à l’unisson.

Pour revoir la collection printemps-été 2014:

Pour son défilé de printemps-été 2016, présenté il y a quelques jours à la semaine de mode de Paris, le designer a eu une idée plus folle encore.

Collection printemps-été 2016 de Rick Owens, 1er octobre 2015. (Photo:AP Photo/Michel Euler)

Collection printemps-été 2016 de Rick Owens, 1er octobre 2015. (Photo:AP Photo/Michel Euler)

Dans cette collection, les accessoires ont été remplacés par… des personnes. Transformées en sacs à dos, des femmes en chair et en os se sont retrouvées sur le dos ou la poitrine de mannequins – elles étaient liées par des harnais. (Et vous pensiez que marcher en talons aiguilles, c’était sportif?)

Une manière imagée de dénoncer le corps féminin trop souvent réduit à un objet dans l’univers du prêt-à-porter? Non, plutôt une façon de célébrer ce qui unit les femmes entre elles : « Je cherchais à représenter les liens de maternité ou de solidarité », a expliqué Rick Owens dans un communiqué. « Les harnais peuvent être vus comme une forme d’attache, mais pour moi, ce sont des symboles de soutien. » Des symboles inhabituels, certes. Mais il ne faut pas s’en étonner, de la part d’un homme qui a déjà décrit son travail comme « la rencontre entre Frankestein et Greta Garbo, tombant amoureux dans un bar sado-maso ».

La recette : Les sacs à dos sont tendance ? Ça tombe bien, on avait justement envie de ces petits baluchons au chèvre et au pesto, parfaits pour l’apéro. Il ne faut pas nous blâmer si on choisit la voie de la facilité…

Impossible d'ajouter des commentaires.