style=

Sophie Grégoire Trudeau: pour un monde paritaire

Sophie Grégoire Trudeau s’allie avec des influenceurs de renom pour soutenir la campagne mondiale Deliver for Good, qui vise l’amélioration des droits, du bien-être et de la santé des femmes.

  1
sophie.gregoire.trudeau.robe.fleurie.article

Photo: Geneviève Charbonneau

Être l’épouse d’un premier ministre n’empêche pas Sophie Grégoire Trudeau d’encourager les femmes à gouverner le monde. Bien au contraire! Activiste engagée dans la lutte pour l’égalité des sexes, Sophie s’est jointe à un groupe d’influenceurs réputés pour soutenir la campagne Deliver for Good de l’organisme Women Deliver. L’objectif de la campagne est de réduire les disparités entre les genres en aidant les femmes qui en sont victimes. Prévention de la violence, accès à l’éducation et aux contraceptifs… voilà quelques-uns des domaines ciblés par le comité, qui réunit en outre la princesse Mary de Danemark, José Alberto «Pepe» Mujica Cordano (ex-président de l’Uruguay), la Dre Alaa Murabit (commissaire de haut niveau au sein des Nations unies pour l’emploi en santé et la croissance économique… et canadienne par surcroît) ainsi que Phumzile Mlambo-Ngcuka (directrice exécutive d’ONU Femmes).

À LIRE: L’effet Sophie Grégoire

L’épouse de Justin Trudeau profitera de sa tribune de conférencière-vedette pour souligner l’importance des femmes comme moteurs de développement et comme alliées dans les secteurs gouvernementaux et sociaux. Son but est de «réécrire le discours sur les femmes et les filles en tant que catalyseurs de changement». «Nos sociétés ont certes fait des pas de géant pour promouvoir l’égalité entre les genres, mais, au rythme où vont les choses, on ne criera pas victoire demain matin», a déclaré Sophie Grégoire Trudeau. «Il faut travailler ensemble en incluant les hommes dans l’équation. Nous devons mettre les femmes au cœur du développement et leur donner les moyens de favoriser les changements qui vont apporter des progrès – pour elles, leurs familles, leurs communautés et pour la société. En refusant aux femmes et aux filles leurs droits fondamentaux, nous privons les sociétés d’atteindre leur plein potentiel.»

Le message de Sophie Grégoire Trudeau fait suite à la publication controversée qu’elle a fait paraître le 8 mars dernier sur son compte Instagram, dans laquelle elle encourageait les femmes à célébrer «les garçons et les hommes qui (…) traitent les filles et les femmes avec respect». Malgré la polémique provoquée, la première dame canadienne n’a pas fait marche arrière et a préféré mettre en ligne des messages de remerciement à l’intention de ses 102 000 abonnés pour leurs commentaires et les discussions engagées sur le thème de la parité. «Notre objectif est l’égalité des sexes, et la lutte pour l’obtenir demandera plus de collaboration entre les hommes et les femmes – il faudra qu’on élève nos garçons et nos filles pour qu’ils fassent une différence, main dans la main.»

À LIRE: Hommage pour la Journée internationale des femmes 

Cet article est une adaptation tirée du site Flare.

Impossible d'ajouter des commentaires.