Tout le monde au parc!

Pas besoin d’habiter au fin fond des bois pour profiter des bienfaits de la nature: les parcs urbains font très bien l’affaire.

  0

Photo: iStock

Pas besoin d’habiter au fin fond des bois pour profiter des bienfaits de la nature : les parcs urbains font très bien l’affaire, démontrent quantité d’études. Pour autant qu’ils soient sécuritaires et verdoyants. Pour inciter la population à les fréquenter, le pédiatre américain Richard Zarr a développé un engin de recherche sur le web, DC Park Rx, qui répertorie les espaces verts les mieux aménagés dans le district de Columbia. Plusieurs de ses collègues médecins s’en servent désormais pour prescrire à leurs patients des « moments nature » dans tel ou tel parc, selon le quartier où ils vivent. À l’heure où les gens sont plus encabanés que jamais, son idée gagnerait à être propagée, estiment plusieurs spécialistes. Selon des travaux menés dans différents pays, les enfants, en particulier, auraient délaissé les jeux libres en plein air pour des activités sédentaires à l’intérieur. Pourtant, les premiers résultats d’une étude dirigée par les chercheurs Philippe Apparicio et Anne-Marie Séguin, de l’Institut national de recherche scientifique, portent à croire que s’épivarder dehors est peut-être ce que les jeunes souhaitent le plus. Ces experts de l’urbanité ont demandé à divers groupes de gamins montréalais de réaliser des maquettes à l’image de leur parc idéal. Ils avaient à choisir entre plusieurs éléments : végétation, piscine, terrain de soccer, skatepark… « On pensait qu’ils allaient se ruer sur les équipements sportifs, mais ils ont surtout opté pour beaucoup de fleurs, des arbres et des espaces ouverts où courir et explorer à leur guise, sans encadrement », explique Philippe Apparicio. Autre détail intéressant : il était bien important pour eux que les personnages miniatures représentant des jeunes et des aînés soient mélangés sur la maquette. Parce que, ont-ils dit, « c’est mieux que tout le monde soit ensemble au parc ».

À LIRE: La nature comme médicament

Impossible d'ajouter des commentaires.