Art de vivre

Comment mon ordi me sert-il à gérer ma vie de tous les jours ?

Courriels, recherches, travail, budget... L'ordinateur fait maintenant partie de nos vies et plusieurs assurent qu’elles ne sauraient s’en passer.

Untitled Document


 

LE COURRIEL DU MOIS
WOW !
Sophie Poirier, Québec
La semaine dernière, j’ai fait ma demande de passeport par Internet. Je me suis informée sur les cours à distance d’AutoCAD (les plans de maison, c’est ma passion). J’ai lu mes courriels et écrit à mes amies. Je suis venue lire les articles de Châtelaine. Hier soir, j’ai réservé une chambre d’hôtel pour mes vacances. J’ai acheté pour mon chum un doseur d’alcool (que je ne pouvais trouver ici, à Québec). Wow ! Je ne m’étais jamais rendu compte à quel point j’utilisais Internet.

Félicitations à Sophie Poirier, qui gagne un panier-cadeau de produits René FURTERER d’une valeur de 118 $.

Courez la chance de gagner un prix en répondant à notre prochaine question.

• En organisant le train-train quotidien : météo, courriels, paiement de comptes, recherches pour les enfants, etc. Mais le moment préféré de la journée, c’est quand je clavarde avec ma fille de 17 ans, qui vit avec son père.
Joanne, Laval

• Mon ordi gère ma vie professionnelle et personnelle. Toutes mes transactions se font par ordi. De plus, je m’en sers souvent pour des recherches. Étant enseignante dans le domaine de la santé, je trouve facilement des renseignements complémentaires pour mes cours. Cependant, pour les achats en ligne, j’hésite. Je préfère voir avant d’acheter, ce qui fait que je ne me procure en ligne que des billets de spectacles. Pour le reste, je magasine. J’ai longtemps fait mon épicerie sur Internet (IGA). J’aimais beaucoup cette façon de faire, puisque cela s’intégrait facilement dans mon horaire. L’ordi me permet aussi de communiquer avec ma famille qui est en Alberta. En somme, c’est un outil essentiel. Il faut savoir profiter des nouvelles technologies.
Lise Bourbonnais, Marieville

• Je viens naturellement lire mes courriels, mais je découvre aussi comment mes amis sont devenus populaires dans leur domaine. J’ai ainsi pu reprendre contact avec mon ex et ses filles et me rendre compte que, même loin des yeux, on peut être près du cœur. Ça rapproche les gens éloignés physiquement. Pas beau, ça !
Diane M., Montréal

• Ayant travaillé comme pigiste pour un hebdo régional, je me retrouve à classer les quelque deux mille papiers archivé sur mon ordi pour présenter un portrait culturel de notre région au tournant du siècle. Passionnant ! Comme musicienne habitant loin des centres où l’on peut fouiner dans des répertoires classiques, je trouve des partitions intéressantes qui peuvent satisfaire mes besoins et ceux de mes petits élèves. Comme personne qui s’intéresse à la langue française, je participe au quiz quotidien présenté sur le site de Planète Québec. En tant que voyageuse, j’effectue mes recherches sur Internet et je découvre le monde ! Et la collectionneuse qui s’éveille en moi peut offrir à la famille, à partir de mes dix mille photos, des diaporamas gravés sur DVD avec accompagnement musical.
Hélène Lessard, Duhamel-Ouest

• Mon ordinateur, c’est mon assistant personnel ! Il est toujours prêt et n’a pas besoin de vacances. Il me permet de travailler dès que j’ai une minute au lieu de devoir annuler des activités. Il me permet de me libérer l’esprit ; grâce aux courriels, je n’accumule plus de listes de choses à faire, je fais tout quand ça me plaît. Je dois demander une soumission ? J’ai une question ? J’ai un renseignement important à transmettre à quelqu’un ? Pas de problème, j’envoie un courriel et la personne me répond quand bon lui semble. Je dois magasiner un réfrigérateur ? Pas besoin de faire garder les enfants ni de payer 50 $ d’essence à me promener dans tous les magasins… je magasine d’abord sur Internet et je vais ensuite acheter : un seul déplacement. Bref, mon ordi me permet de gagner plusieurs minutes pour toutes sortes de tâches, minutes que je peux utiliser avec ma petite famille.
Annie, Issoudun

• J’ai mis au propre toutes mes recettes divisées en catégories. Je leur ai attribué une cote d’amour allant de 1 à 5. J’ai inscrit sur chacune d’elles mes petits trucs, par exemple quel aliment peut en remplacer un autre, etc. Ainsi, je ne suis plus indispensable dans la cuisine !
Jacinthe, Québec

• L’ordinateur ne gère pas ma vie : il est mon compagnon ! Au début de ma retraite, je me suis retrouvée seule au Lac-Saint-Jean, loin de mes enfants. Un jour, mon fils est arrivé avec un vieil ordinateur, l’a installé, m’en a expliqué le fonctionnement, m’a suggéré Internet et est reparti. Depuis, bien de l’eau a coulé sous les ponts. Maintenant, je suis près de mes enfants, de mon petit-fils. Malgré tous les changements parfois difficiles, je demeure fidèle et attachée à mon vieil ordinateur ; il est toujours là, de nuit comme de jour, pour me ramener à mes quelques amies restées au Lac, pour me relier au monde entier, pour me faire plonger dans le monde littéraire que j’adore, pour assurer une présence qui accompagne ma nouvelle vie. Mon ordinateur ne gère nullement ma vie : il l’accompagne.
Monique Drapeau, Île-Bizard

• Lorsque les vacances sont loin, que les journées d’hiver sont courtes et sans soleil ou que l’ennui ou la déprime s’emparent de moi, je voyage dans Internet ! J’explore des sites de tourisme du Québec, du Canada ou d’autres pays. C’est ma façon de contrer le blues à peu de frais !
Jinny Jobin, Gatineau

• Mon ordi me donne accès à mes cours de maîtrise et me permet de communiquer avec mes enseignants. Si je ne l’avais pas à la maison, je ne pourrais pas suivre ma formation à distance. De plus, je l’utilise régulièrement pour lire les dernières nouvelles et pour me faire des échéanciers sur les travaux à remettre. Décidément, de tous mes outils de travail, l’ordi est le plus indispensable, suivi de près par mon agenda personnel. Sur un plan plus intime, il me permet de rester en contact avec mes amis et ma famille qui habitent loin d’ici.
Jo-Any C., Sainte-Foy