Culture

La Fabrique culturelle: le vertige adolescent vu par Anaïs Barbeau-Lavalette

La cinéaste plonge avec délice dans l'esthétique rude, presque punk, du roman La déesse des mouches à feu, de Geneviève Pettersen.

À lire aussi: La Fabrique culturelle: Être costumière au Grand Costumier

Restons connectées

Recevez chaque jour de la semaine des contenus utiles et pertinents : des recettes délicieuses, des articles astucieux portant sur la vie pratique, des reportages fouillés sur les enjeux qui touchent les femmes. Le tout livré dans votre boîte courriel à la première heure !