Maison

Ma maison version 2015: les tendances actuelles

Les cinq courants dominants de l'année, côté textiles, motifs, couleurs... et des trucs de pros pour les intégrer chez soi sans tout changer.

Photo par Ikea

Photo par Ikea

1. Pastels et style scandinave

Photo par Jamais assez

Photo par Jamais assez

Les roses givrés, les bleus et les verts délavés ou encore rabattus (mélangés à un soupçon de gris) seront partout ce printemps. Pour éviter le look bonbon, on les associe à des nuances vives, presque « néons », de jaune ou de corail. Ou encore, on ajoute des touches de noir ou d’or. Les pastels poudrés s’intègrent également bien au style scandinave : espaces aérés, presque minimalistes, mobilier aux formes simples mais bien pensées, bois blond, fibres naturelles et accessoires graphiques.

Dans la vraie vie

— « Un coussin rose ou un jeté turquoise transforment un canapé ennuyeux. L’atmosphère sera plus joyeuse, vivante. Pour une certaine cohérence, il suffit de faire écho à ces couleurs ailleurs dans le décor avec d’autres objets, même petits. » – Geneviève Cyr, designer chez Jamais Assez.

— « Avec de la peinture et du ruban-cache, on peut ajouter vite fait une note pastel ou fluo à un vase ou à un plateau. On obtient une touche pimpante et moderne à petit prix. » – Vanessa Sicotte, animatrice à Canal Vie et fondatrice du portail Damask et Dentelle.

 

Photo par Anthropologie

Photo par Anthropologie

2. Éclectisme bohème

Moderne et vintage, contemporain et rustique… L’idée de marier les genres pour créer un décor anti-kit persiste en 2015, mais s’actualise par l’intégration d’objets folkloriques, de tissus ethniques, de motifs exotiques et de couleurs riches inspirées du Moyen-Orient. Le mot d’ordre : l’esprit bohème. Les souvenirs de voyage – tapis indien ou collection de céramiques espagnoles – prennent la vedette, question de témoigner de ses expériences et de célébrer le « village global ».

Maison.tendances.2015.lampe.boheme

Dans la vraie vie

— « Métisser les genres sans tomber dans l’excès ou le mauvais goût exige un certain talent. Un truc est de privilégier les matières de qualité. Il faut aussi absolument éviter la surcharge. Dans un univers sobre et épuré, un pouf marocain hypercoloré peut à lui seul ajouter une note amusante irrésistible. » – Marie-Claude Geoffrion, de la boutique Dcovia.

Photo par Ikea

Photo par Ikea

 

Photo par Ciot

Photo par Ciot

3. Intenses motifs géométriques

Textiles imprimés à la Mondrian, luminaires évoquant un polygone complexe, tuiles hexagonales créant une illusion de 3D pour le dosseret de la cuisine… Celles qui craquent pour les motifs géométriques sont choyées cette année, car elles les trouveront partout dans les boutiques de déco-ration. Sur les coussins, pour les plus raisonnables, comme sur les carreaux de faïence, en version revisitée, pour les plus audacieuses. L’esprit est frais et ludique, rétro ou actuel.

Maison.tendances.2015.lampe.formes-geometriques

 

 

Dans la vraie vie

Maison.tendances.2015.coussin.formes.geometriques

— « On veut mélanger des motifs géométriques ? C’est plus facile
de trouver des coussins qui s’harmonisent à une carpette que l’inverse. Même chose dans la chambre : on choisit d’abord l’édredon, ensuite les accessoires. On recherche une concordance dans les styles des imprimés, ainsi que dans la couleur. » – Lorna Gordon, designer à l’émission
Des idées de grandeur (Canal Vie)

— « Dans une salle de bains ou une cuisine qui manque de personnalité, les carrelages à motifs géométriques sont parfaits. Ils donnent le ton et permettent de réaliser des effets graphiques époustouflants. » – Olga-Sofia Marques, coordonnatrice aux communications chez Céragrès.

Photo par Ikea

Photo par Ikea

Le retour de la couleur ! 

Place aux couleurs vives, saturées. Le grand favori est le bleu – saphir, cobalt, sarcelle, grec… Aussi dans l’air du temps : le rouge rubis et le jaune doré, ainsi que le vert kaki, qui fait un retour surprenant. À noter, les gris s’accrochent.

 

Photo par Crate & Barrel

4. À faire soi-même

Maison.tendances.2015.Pouf.Henry

Recyclage créatif, personnalisation, détournement d’objets… Ces nouveaux concepts reflètent un mou-vement nourri de valeurs écolos. Comme dans le domaine de la mode, où les blogueuses et la street fashion occupent de plus en plus de place, la déco se démocratise. On veut personnaliser son intérieur. On publie sur les médias sociaux les photos de ses projets de type « do it yourself » et on partage des idées pour transformer les meubles fabriqués en série (Ikea hacking). Celles qui n’ont pas de talent manuel se tournent vers les microentreprises d’artisanat. Bien sûr, les commerces ont récupéré cette tendance et offrent des objets au look fait main.

Photo par Farrow & Ball

Photo par Farrow & Ball

Dans la vraie vie

— « Un exemple de transformation à la portée de tous : rafraîchir une commode avec de la peinture et de nouvelles poignées. Facile ! Et notre meuble sera unique. » – Marie-Claude Geoffrion, de la boutique Dcovia.

— La beauté de la chose : « Tout n’est pas parfait ! On s’accorde le droit à l’imperfection. C’est le plaisir d’être créatif. » – Sophie Bergeron, directrice couleur chez Benjamin Moore.

Maison.tendances.2015.Chandeliers.Lumberjack

 

 

Photo par West Elm

Photo par West Elm

5. Option noire pour les murs

L’idée de peindre un mur chocolat, anthracite, bleu nuit ou noir graphite peut effrayer. Il est vrai que les teintes sombres en imposent ! Mais pourquoi pas ? Non seulement elles produisent un vif contraste, mais elles servent aussi de faire-valoir au mobilier ou aux accessoires déco. Elles donnent une impression d’opulence, d’audace, et, bien utilisées, elles peuvent se révéler apaisantes.

Dans la vraie vie

— « Le noir est un choix très intéressant, pourvu qu’on le choisisse mat, ce qui atténue les défauts des surfaces. Il faut équilibrer sa présence intense dans la pièce grâce aux meubles et à l’utilisation d’autres couleurs. Si possible, le réserver au mur le plus éclairé de l’espace. » – Jean-Gabriel Causse, auteur de L’étonnant pouvoir des couleurs (Éditions du Palio).

— « Je pense pour ma part qu’il faut utiliser la couleur foncée sur le mur que l’on voit en entrant dans la pièce. Ce sera le point focal. Si le reste du décor est pâle, l’impact visuel sera formidable. » – Sophie Bergeron, directrice couleur chez Benjamin Moore.