Elles ont testé

Promotion: Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple?

J’ai accepté de relever le Défi Activia® 4 semaines durant le mois d’avril!

Oui, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple? Pourquoi donc? Parce qu’on est ainsi fait. D’accord, sauf qu’avec le temps, l’expérience, la vie, la maturité (bon, je me mets à parler comme ma maman et j’en suis pas mal fière finalement!), on aspire à plus de simplicité.

Le tourbillon du quotidien et ma manie de m’en mettre plus sur les épaules, même quand ma cour est pleine, font que tout se complique et m’essouffle un peu beaucoup. Puis, je me rends compte quand je cours dans tous les sens qu’il faut que je m’arrête. C’est exactement ce que m’a sincèrement permis ce Défi Activia 4 semaines. Une campagne qui fait la promotion de saines habitudes alimentaires au moyen d’un produit qui s’ajoute à l’ensemble d’une alimentation qu’on souhaite équilibrée et gourmande. Mais surtout parce que j’avais carte blanche pour l’intégrer à ma vie et à mon nouveau rôle de blogueuse de façon ludique et sans pression.

Alex_Diaz_01

Seule condition, manger deux portions de yogourt chaque jour du mois d’avril. Tout le monde autour de moi m’a demandé : en as-tu vraiment mangé deux chaque jour? La vérité vraie de vraie? Parfois trois. C’était facile dans mon esprit sur la ligne de départ du défi. Puis, la peur d’oublier à travers mon quotidien particulièrement chargé ce printemps alors que je mène de front des projets attendus pour avant-hier m’a découragée. Et c’est devenu au final un rituel quotidien que j’attendais. MON moment d’arrêt. Si court soit-il, c’est devenu ma pause. Celle que la maman qui s’oublie rêve furieusement d’avoir pendant une semaine à elle seule. Ces petites minutes m’ont permis de cocher « présente » à moi-même.

Depuis quelques années (eh oui, encore la sagesse qui rentre dans le corps…), j’ai entrepris de petits changements, un à la fois, dans le but d’améliorer ma qualité de vie. En m’offrant du temps. Ce qui est rare et précieux. Le sport, bibitte étrangère à mon corps jusqu’à il n’y a pas si longtemps, est l’exemple le plus probant. Ma pause yogourt Activia s’est tranquillement enracinée dans mes habitudes. J’étais curieuse de voir et de lire les billets de mes consœurs blogueuses pour cette campagne : les auteures de « Mamanbooh », « NaNa Toulouse » et « Je suis une maman » que je salue.

Alex_Diaz_03

Sans se connaitre vraiment, c’est une mini communauté qui s’est créée comme dans tout mouvement où tous marchent vers le même objectif. Si mon entourage me demandait : Puis, tu dois être contente que ce soit fini? Je répondrais que, bien au contraire, je vais continuer. Ce n’est surtout pas la fin. Mais un rituel que je referais avec autant de rigueur, mettons, une fois l’an, pour me rappeler l’importance de me poser. Et le plus de fois possible réalistement le reste de l’année. Santé, gang!

Lire mon billet #1
Lire mon billet #2
Lire mon billet #3
Lire mon billet #4

D’autres blogueuses du programme ELLES ONT TESTÉ participent avec moi!

>> LIRE LEURS BLOGUES

DÉPOSÉ SOUS: