Culture

Un rôle en or pour Charlotte Aubin

Dans la nouvelle télésérie Virage, Charlotte Aubin incarne une athlète olympique qui décide d’accrocher ses patins. Un rôle sur mesure pour la comédienne qui relève son plus grand défi en carrière.

Au bout du fil, Charlotte Aubin tente de reprendre son souffle. « J’avais mal noté l’heure de l’entrevue, j’étais en plein milieu d’un entraînement !­» parvient-elle à expliquer. Si la blonde actrice soulevait des poids dans son salon, c’est pour mieux se glisser dans la peau de Frédérique Lessard, personnage principal de Virage. La série raconte l’après-carrière chaotique d’une patineuse de vitesse tout juste retraitée. Une histoire en partie inspirée du parcours de l’olympienne Marianne St-Gelais, qui a agi à titre de consultante pour la production… et de coach pour la comédienne. Pour exécuter elle-même un maximum de scènes sur la glace, Charlotte Aubin s’est soumise à un entraînement intensif de plusieurs mois, à raison de six séances par semaine. « Je ne voulais pas que mon corps soit un ennemi, mais un allié. Question d’être la plus libre possible devant la caméra », dit la comédienne qui aura 30 ans en septembre. Et le défi n’était pas que physique. Celle qu’on a vue dans L’échappée (TVA) et Toute la vie (ICI Radio-Canada Télé) n’avait encore jamais porté une émission sur ses épaules – aussi musclées soient-elles. « Les athlètes ont une existence très structurée, axée que sur leur sport. Mais quand tout disparaît, les entraîneurs, l’attention, les médailles et les compétitions, leur identité profonde est remise en question. C’est le cas de Frédérique, qui passe de la grande championne à la jeune femme qui se cherche. Elle essaie plein de choses, elle fait des bêtises… C’est très intéressant à jouer. Je suis vraiment chanceuse. »

Virage, dès le mercredi 15 septembre, sur les ondes de Noovo.


Couverture numéro Septembre-octobreCet article est paru dans notre numéro de septembre/octobre.
Disponible par abonnement et sur Apple News.