Soins du visage et du corps

Beauté: un ingrédient de Polynésie à découvrir

La fleur de tiaré et l’huile de monoï sont des incontournables dans la routine beauté des Polynésiennes... et la nôtre! Un autre ingrédient magique venu du Pacifique Sud entre dans notre salle de bain: l’arbre à pain.

La fleur de tiaré et l’huile de monoï font partie des rituels des vahinés depuis des siècles. Peu d’entre nous savent qu’il existe un autre ingrédient magique venu du Pacifique Sud: l’Artocarpus altilis, communément appelé « arbre à pain ». Les populations indigènes l’utilisent dans leur alimentation et comme soin de la peau. L’essence exotique a retenu l’attention d’une jeune biochimiste canadienne, Kenna Whitnell, qui cherchait une solution naturelle aux problèmes des épidermes sensibles, mixtes et fatigués. Il se trouve que l’extrait provenant des fleurs mâles de l’arbre à pain est un puissant antioxydant qui combat les radicaux libres et lutte contre l’altération des fibres de collagène. Kenna Whitnell a partagé sa découverte en créant la gamme Altilis Beauty, dont le trio nettoyant-hydratant-sérum est assez dépaysant, merci – les pétales sont cueillis dans des microfermes aux îles Samoa. Le tout est fait dans un souci d’approvisionnement durable et d’éthique sociale. Mention spéciale à l’emballage, illustré façon planche botanique et coiffé d’une rosette à déployer.

Nettoyant visage,  39,99 $ les 100 ml; Sérum,  39,99 $ les 30 ml; Hydratant,  39,99 $ les 50 ml (Infloressence d’Altilis Beauty)