Beauté

Comment se faire de jolis pieds

Ce qu’il faut savoir pour les traiter aux petits oignons.

Souvent délaissés, vos petons ont besoin d’être pris en main – mules, sandales et tongs l’exigent. Tout comme le visage, ils réclament des soins particuliers. Dorlotez-les juste à temps pour l’été si vous voulez les exposer.

Baigner
Prenez callosités, fissures et durillons par les cornes : plongez vos pieds dans une eau tiède additionnée de sels de bain ou d’huile essentielle – diluée dans du lait afin qu’elle se mélange à l’eau. Laissez tremper vos pieds tristounets pendant une dizaine de minutes et vous pourrez ensuite les traiter sans trop les agresser, le bain ayant pour effet de ramollir les cors et d’adoucir la peau.

Exfolier, puis poncer
À la sortie du bain, les pieds sont prêts à soigner. Utilisez un exfoliant pour éliminer les cellules mortes, puis faites disparaître les callosités avec une pierre ponce. Si vous n’arrivez pas à supprimer toute la corne, il serait plus sage de consulter un podiatre. Dans le cas où vous laissez à une esthéticienne le soin de traiter vos pieds, sachez que, selon la loi, elle n’est pas autorisée à utiliser le bistouri pour retrancher l’excédent de corne. Si vous avez une verrue plantaire, contournez-la pour ne pas infecter l’outil et répandre ensuite le virus. Par précaution, vous pouvez désinfecter votre pierre ponce à l’alcool à friction. Une fois vos pieds exfoliés et poncés, essuyez-les méticuleusement, surtout entre les orteils, car l’humidité ouvre la porte aux mycoses et aux infections. De cette façon, vous éviterez également que stagnent des débris cutanés.

Hydrater
Rappelez-vous que plus vos pieds sont hydratés, moins vous aurez de problèmes de callosités. Et c’est au moment de l’hydratation que vous pourrez traiter délicatement la cuticule, cette petite peau qui couvre la base de l’ongle, servant de scellant et l’isolant des microbes. Vous hydratez bien celle-ci, vous la massez, et c’est tout.

Couper et limer
Ciseaux, coupe-ongles, peu importe l’outil que l’on utilise, la technique est la même : il faut suivre la courbe naturelle de l’ongle d’un coin à l’autre sans jamais aller sur les côtés. Les pointes, formées par les coins carrés, doivent demeurer sorties pour éviter la formation d’ongles incarnés. S’il y a présence de champignons, coupez vos ongles sains en premier pour ne pas répandre l’affection. Nettoyez ensuite vos outils à l’alcool. Le limage des ongles d’orteils peut se faire dans un mouvement de va-et-vient. Limez le dessus de l’ongle pour le lisser ou l’amincir dans les coins et ainsi faciliter la coupe. Utilisez une lime à grain très fin pour la finition.

Laquer
Quoi de plus charmant que des ongles joliment laqués ? Distinction assurée, à condition de bien choisir sa couleur. N’essayez surtout pas d’agencer votre vernis avec ce que vous portez, car un contraste bien évident est toujours mieux qu’un « pas-tout-à-fait-la-même-couleur ». Sachez que l’éclat des ongles manucurés dans les règles de l’art peut durer près de quatre semaines.

Conseils et règles d’or

Les conseils de Christina Morin, docteure en médecine podiatrique

À faire
• Hy-dra-ter. C’est LE geste à effectuer quotidiennement, idéalement le soir avant le dodo. En évitant de mettre de la crème entre les orteils.
• Exfolier et poncer deux ou trois fois par semaine.
• Garder les pieds secs. Utilisez un pschitt pour stopper la transpiration et un antifongique, toutes les deux semaines, pour éviter l’apparition de champignons.
• Chez la pédicure. Assurez-vous que les instruments sont stérilisés, y compris les limes à ongles.

À ne pas faire
• Pousser, tirer, arracher les cuticules. Stop ! N’y touchez pas.
• Marcher sans souliers. Les pieds ont absolument besoin de support.
• Utiliser une lime de métal. Elle peut écorcher la peau et provoquer des saignements.
• Laisser ses chaussures humides dans un sac de sport. C’est un foyer idéal pour la prolifération des bactéries.
• Prêter sa pierre ponce. Ça ne se fait pas, question d’hygiène.
• Couper sa corne à la maison. Jamais !

Les règles d’or de l’application
• Avant d’appliquer une première couche de vernis, frottez les ongles avec un dissolvant pour éliminer toute trace de gras.
• Il est recommandé de recouvrir les ongles d’une base protectrice pour empêcher le pigment du vernis d’y pénétrer (ce qui a pour effet de les jaunir). Notre suggestion : base traitante double action de Mavala (11,50 $).
• S’ils sont jaunis, laissez-les reposer en oubliant la laque une semaine chaque mois.
• Attendez deux minutes après l’application de chaque couche.
• Terminez par une couche de finition, notamment la laque Longwear de Lise Watier (9 $), pour éviter que votre vernis ne s’effrite et pour lui donner un aspect brillant.
• N’oubliez pas que le tout prend 2 heures à sécher et 10 heures à devenir dur.