Club de lecture

Olivier Adam, le rebelle

Coup de coeur


 

Depuis plus de 10 ans, cet écrivain publie des livres «engagés», petits électrochocs admirablement écrits, où se révèle sa préoccupation pour les laissés-pour-compte de l’existence (Falaises, À l’abri de rien, Des vents contraires). Son nouveau roman, Les lisières, présente un narrateur qui est un peu son double. Paul Steiner a grandi en banlieue et, devenu un écrivain à succès, a transité par Paris avant de s’installer en Bretagne, où sa femme l’a quitté, le transformant en papa de week-ends. Le temps d’aider ses parents vieillissants, il retourne sur les lieux de son adolescence, où il se sent «en lisière», étranger à ses amis d’autrefois englués dans une existence sans horizon. D’une plume implacable, Olivier Adam entrecroise le parcours de cet éternel ado de 40 ans, «inapte au bonheur et à la légèreté», avec l’état de la France actuelle, où un racisme latent commence à s’afficher au grand jour et où le gouffre entre les élites et les «petites gens» se creuse de plus en plus.
Percutant!

Flammarion, 464 pages.