Gourmand

Cigare 101

Ou comment déguster un cigare dans les règles de l'art.

IMG_5665

Savoir déguster un cigare est un art! De plus en plus de femmes apprécient un cigare à l’occasion, personnellement, j’adore! Mais qui nous enseigne comment faire pour ne pas avoir l’air ridicule la première fois? Plusieurs reproduisent ce qu’ils ont vu dans les films… ils humectent le cigare en le passant en entier dans la bouche ou font comme les grands acteurs et trempent le bout mâchouillé dans du cognac! En finale, on peut faire ce qu’on veut avec un cigare, en autant qu’on en connait les raisons et les règles… Voici donc un petit guide de départ: Cigare 101. 

1. D’abord, il faut s’assurer de tenir un très bon cigare, bien conservé. Un cigare peut se conserver jusqu’à 15 ans dans un humidor mais très peu de temps à l’air libre, ou même dans sa petite boîte de métal. Un cigare sec n’est pas bon et vous rendra malade. 

2. La feuille qui recouvre le cigare est générique, elle sert à emballer le cigare. Donc, sa couleur ou son odeur ne sont pas représentatifs de la qualité des feuilles de tabac qui sont à l’intérieur. Si on veut humer un cigare, on le hume par l’extrémité.

3. On coupe un cigare avec un coupe-cigare. On en coupe le moins possible et la coupe doit être bien nette.

4. On allume un cigare avec une allumette ou un briquet au butane. Jamais avec une chandelle ou un briquet à essence car les effluves et la paraffine auront vite fait de ruiner la qualité et le goût de votre cigare. 

5. On ne respire pas un cigare, on le déguste en bouche et on relâche la fumée aussitôt.

6. Dernière chose, on ne secoue pas la cendre d’un cigare, comme une cigarette par exemple. La cendre doit rester sur le cigare et tomber d’elle-même. Si c’est un bon cigare, elle restera bien ferme et vous pourrez même la retirer avec vos doigts.

Un indice que vous fumez un bon cigare, la cendre reste intacte et on peut même la retirer avec les doigts.

La République Dominicaine est maintenant le permier fabriquant de cigare au monde. Voici le ‘torcedor‘, à l’oeuvre.

Avec le grand connaisseur de cigares Scander Chida et le torcedor doménicain, Santana, de La Perla Dominicana qui fabriquent d’excellents cigares, en République Dominicaine.

DÉPOSÉ SOUS: