Les manteaux de l’heure: des amours de peluche

Ils sont beaux, doux et réconfortants!

 
Photo: Imaxtree

Qui sont les meilleures amies des fashionistas ces temps-ci ? Les peluches ! Pas les jouets distribués par le père Noël… celles des blousons et des manteaux que les grandes filles ont adoptés pour défier le froid. La fausse fourrure l’emporte sur la vraie. Plusieurs griffes ont récemment emboîté le pas à la créatrice végane Stella McCartney, pionnière de la mode éthique, qui bannit le cuir animal et les pelages de ses collections depuis 2001.

L’an dernier, Gucci a étonné la planète mode en renonçant à la fourrure véritable (après avoir tout de même engrangé des recettes records sur la vente de ses mules Princetown doublées d’authentiques poils d’agneau). Donatella Versace, Michael Kors et Burberry se sont aussi engagés sur la voie du synthétique. Même les légendaires maisons Fendi et Marni – dont l’ADN reposait au départ sur le travail des fourrures – ont incorporé de la peluche dans leurs créations automnales.

Ce positionnement durera-t-il ?

On sait à quel point la mode tourne comme une girouette. En tout cas, pour le moment, des reproductions hyperréalistes de léopard, de castor et de vison rasé nous enveloppent de chaleur douillette. Et des versions hilarantes en faux pelage ébouriffé comme celui de Fozzie, l’ours des Muppets, font sourire, surtout lorsqu’elles se parent de couleurs improbables – en anglais, on les appelle avec justesse fun furs. On a tellement envie de leur donner des câlins !

À lire aussi: Manteaux: les plus beaux ET les plus chauds (l’un n’exclut pas l’autre)

Impossible d'ajouter des commentaires.