Les plus beaux looks pour les fêtes

Ça sent les fêtes: les partys se bousculent dans notre agenda! Quelques jolies idées mode et beauté pour faire bonne figure au karaoké du bureau, à l’apéro des copains et au réveillon en famille.

  0

Photo: Imaxtree

Chic relax… ou vice versa

Les abonnées au duo veste smoking + jean (une idée de stylisme nickel, mais trop vue) ont peut-être envie de s’aventurer hors de leur look refuge. Une suggestion: jumeler un pull confo de week-end à une jupe pailletée (ou satinée) et à des baskets.

Parures de duchesses

L’année d’un mariage princier, il y a de bonnes chances que les joyaux opulents fassent un coup d’éclat, selon la styliste Mélanie Larivière. Les bijoux en strass jouent le grand glam en brassant des pierres multicolores ou en alignant des cascades de cristaux monochromes (façon Beyoncé, championne des carats). On ressort même le serre-tête scintillant, plus démocratique que la tiare nuptiale de Meghan.

Photo: Instagram @peterpilotto (Beyoncé).

Smokings colorés

Beyoncé a fait exploser Internet avec sa vidéo Apesh*t, tournée au musée du Louvre. La reine absolue des influenceuses y apparaît aux côtés de son mari Jay-Z en smoking satiné rose azalée, signé Peter Pilotto. On sait à quel point Queen B génère des tendances. Le message mode qu’on en tire : le tailleur-pantalon de couleur est in. On laisse les tons bonbons au showbiz et on se laisse tenter par du bleu saphir, du violet et du rouge rubis.

 

Yeux rougis

Pas parce qu’on a pleuré (ou fumé un pétard!), mais bien parce qu’on s’en va festoyer. Le maquillage rouge donne une allure unique, mais attention: tout est dans la nuance et le dosage. Une ligne fine d’eye-liner rouge canneberge est aussi magnifique que déroutante. Une lichette de mascara bordeaux ajoute une aura de mystère, tout en restant très classe.

 

Photo: Imaxtree (défilé Balmain).

Regard or rose

Envie de bousculer la routine des mises en beauté nude? La déclinaison scintillante en fards pêche ou or rose fait le regard sublime. Évidemment, on ne se plaque pas des lingots sur les paupières. «On choisit des textures à paillettes ultrafines et on travaille l’application en voile délicat, fondu avec subtilité sur la paupière et l’arcade sourcilière», conseille la maquilleuse Amélie Thomas.

Bouquets nocturnes

Il existe des fleurs qui n’éclosent qu’une fois la nuit tombée. Elles ne resteront pas dans l’ombre longtemps: elles se feront voir sur toutes les robes de partys cette année.

Rouge? Rose? Ou les deux?

Ces deux couleurs voisines de palier… pardon, de palette chromatique, défient le diktat du noir depuis quelques saisons. Une année, on assiste à une marée de rose magenta, suivie ensuite d’un déferlement de rouge bordeaux ou grenadine. Les rivales s’unissent pour former un combo de choc, que le visionnaire Yves Saint Laurent avait rendu iconique dans les années 1970. Dilemme cornélien résolu.

Photo: Imaxtree

Effet miroir

Ça donne envie d’aller danser, des chaussures qui brillent comme une boule à facettes. Tant qu’à y être, on essaie les bottillons à reflets holographiques, pour faire écho à l’illuminateur irisé qui brille sur nos pommettes!

Bêtes de fêtes

Une ménagerie d’imprimés se bouscule au portillon des partys. À tout seigneur tout honneur: le roi léo(pard) a ses entrées partout. Aucune raison de le craindre: la garde-robe l’a réapprivoisé pour une énième fois.  C’est l’invité parfait pour accompagner les basiques noirs – les robes et jupes en dormance dans la penderie, note Mélanie Larivière. Et si on se sent audacieuse, on le porte en total look, accompagné d’accessoires neutres.» Pas entichée des taches félines? Le graphisme plus discret des écailles de serpent habille des blouses et des robes vaporeuses. Et pour les nostalgiques des années 1980, les zébrures noir et blanc promettent d’électriser l’ambiance.

Photo: Imaxtree (défilé Cividini).

Important de souligner

La paupière inférieure a droit à tous les égards grâce à la tendance de l’underliner, ce trait appuyé dessiné au crayon d’un coin à l’autre de l’œil ou étiré vers la tempe à la Néfertiti. «Les couleurs précieuses pigmentées de matières métallisées ont la cote (le bleu cobalt de la princesse Diana fait fureur). On peut bonifier l’effet avec un halo de fard doré saupoudré au ras du trait», suggère Amélie Thomas.

Combinaison: le bon plan

Ce tout-en-un gagne sur tous les fronts. Il est l’ami des indécises qui tergiversent devant la penderie. «Il est flatteur pour toutes les silhouettes. Un modèle décolleté, échancré sur la poitrine, va à ravir aux pulpeuses. Et, en plus, il plaît aux modeuses de tout âge», précise la styliste Mélanie Larivière.

Photo: Imaxtree

Soirée pyjama

Depuis quelques saisons, le vestiaire de nuit s’invite dans notre quotidien. À force d’influenceuses persuasives, on s’est faites à l’idée de porter une veste et un pantalon soyeux coupés comme un pyjama, «qui peuvent servir de solution de rechange moderne à un tailleur ou à un smoking», acquiesce Mélanie Larivière. Évidemment, on peut jouer la tendance à petites doses en empruntant une pièce à la fois au lieu de plonger dans le total look.

Accent magique

Qui s’achète un manteau expressément pour la saison des partys? Per-son-ne. Mais ce n’est pas une raison pour se pointer avec un vieil anorak de ski déglingué quand on a fait tant d’efforts pour se mettre sur son trente-et-un. Que faire alors? On peut accessoiriser un paletot sobrement minimaliste avec une belle écharpe en fausse fourrure ou en tissu matelassé métallisé – celle-ci a presque l’air d’un chou pour décorer un cadeau!

Photo: Imaxtree

Chaussures bijoux

Décidément, les boîtes à chaussures sont devenues des boîtes à bijoux! Les bottillons, escarpins et mules servent de faire-valoir au cristal qui scintille comme des étoiles ou des fleurs de givre. L’ornementation se concentre parfois sur les talons qui attirent, tels des aimants, tout ce qui brille.

Photos: Instagram @lemanoir (vernis rouge, vert et feuilles d’or).

Griffes précieuses

La saison des partys est l’occasion d’essayer des manucures inédites, souligne Émilie Sanscartier, fondatrice et formatrice du salon d’esthétique montréalais Le Manoir. Les finis chromés de l’an dernier font place aux vernis gorgés de micropaillettes et aux parcelles de feuilles d’or (foil dans le jargon), appliquées sur les ongles ou entre les couches de gel. Les reflets en trompe-l’œil de pierres précieuses (notamment le rubis et l’émeraude) mettent aussi les mains en fête. La palette rejoue des classiques de Noël avec subtilité: rouge (chocolaté ou bordeaux), vert foncé et or blanc.

Bisous bisous

Comment se portent les lèvres pendant la saison des flûtes de champagne et des baisers distribués à la volée? Deux propositions de la maquilleuse Amélie Thomas: le rouge mat à la parisienne, qui claque au max, est une valeur sûre dans une trousse de maquillage festif. On peut aussi se faire une bouche joyau en appliquant un brillant ou une huile à lèvres injectés de glitter.

Photo: Imaxtree (défilé Dennis Basso).

Tracés incomplets

Le trait d’eye-liner parfait de Sophia Loren et de Marilyn Monroe est passé à l’histoire. Respect. Les grands maquilleurs d’aujourd’hui se sont autorisé plein de fantaisies qui séduisent les beautistas. «On voit de plus en plus de façons inédites de souligner les paupières, comme les tracés interrompus (qui prennent une pause et reprennent plus loin), ou des virgules qui s’incurvent dans le coin interne de l’œil», note la maquilleuse Amélie Thomas.

 

Voyez toute la galerie

À lire: Robes des fêtes sublimes à partir de 19,99 $

Impossible d'ajouter des commentaires.