Tendances

Tendances : la renaissance des perles

La tendance «bourgeoise des années 1970» a consacré le retour du collier de perles.

perles

Photo : Imaxtree

La tendance «bourgeoise des années 1970» a consacré le retour du collier de perles. Parfaitement aligné, d’une discrétion exemplaire, celui que les aïeules léguaient jadis à leurs filles. Mais quand la top-modèle Gigi Hadid ou le chanteur Harry Styles s’affiche avec ledit accessoire, on comprend que les perles veulent s’éloigner de leur image lisse et proprette. Ce n’est pas la première fois que la gemme sort de sa réserve pour exciter les fashionistas. La souveraine Élisabeth 1re, influenceuse de la Renaissance, en était complètement obsédée : elle enfilait de multiples colliers à son cou, et ses robes ruisselaient de milliers de gouttelettes blanches. Coco Chanel s’est amusée à mixer les vraies et les fausses dans ses mélis-mélos de sautoirs et de croix byzantines.

Aujourd’hui, les modeuses ne jurent que par les rangs perlés agencés aux grosses chaînes industrielles. Et la perfection n’est plus de ce monde nacré. Les formes irrégulières et cabossées inspirent des designs inventifs. Les perles classiques piquées sur les lobes d’oreille font place à de minisculptures ludiques : des solitaires irisées semblent flotter au milieu de mobiles à la Calder. Ou tourner en orbite autour d’anneaux de métal. Pour les fêtes, nous allons nous en donner à cœur joie, en portant plusieurs colliers de longueur décalée, pour créer un effet de pectoral. Et nos coiffures vont accueillir des joyaux de barrettes et de serre-têtes. Les reines de la coolitude, c’est nous.