La belle vie d’Anne-Marie : Mon problème avec les costumes d’Halloween

À l’Halloween, je suis la pire pour les costumes. Oui, j’achète la citrouille, donne des bonbons si on sonne chez moi, et BIEN SÛR que je déguise ma fille. Mais je suis aussi cette personne qui se retrouve toujours à la pharmacie deux heures avant la fête pour se créer un look avec les restants de dents de vampire et les masques louches dont personne ne veut.

 

Anne-Marie Withenshaw

anne.marie.halloween.2Depuis toujours, l’Halloween chez moi, c’est du fait main un peu trop «maison», quoique divertissant (j’espère!). C’est la faute de ma mère. Désolée, Maman. Tu es une mère exceptionnelle, vraiment, mais dans le département du costume, tu l’as échappée. J’ai un souvenir très clair d’un matin d’Halloween, je devais avoir sept ans. Tu as installé un oreiller sous une grande chemise, noué une cravate au cou, et d’un trait gras d’eyeliner sous le nez,tu m’as annoncé « Ben c’est ça, t’es un gros monsieur! »

À LIRE: Pourquoi j’aime autant la bouffe italienne?

anne.marie.halloween.4

Ce problème avec les costumes est aussi de ma faute. Enfant comme ado, et malgré mon amour de la scène et mon ardent désir de devenir Mahée Paiement dans Bach et Bottine, planifier mon déguisement était toujours la dernière de mes priorités. Je me suis retrouvée à porter une robe de flapper appartenant à ma grand-mère jumelée à une vielle perruque noire empruntée à Suzie, l’amie de ma mère, à mon PROPRE party d’Halloween. «Je suis déguisée en Cléopâtre! Tu trouves pas que ça paraît?»

Je me suis un peu améliorée. En 1996, j’ai ajouté des ailes et un boa en plumes à une robe jaune pour être un genre d’abeille (l’époque Blind Melon, vous vous souvenez?). En 2000, j’ai jumelé une couronne Ardène à une paire de Doc Martens pour devenir Courtney Love. En 2008, j’ai et rassemblé tout ce que j’avais de moulant et de brillant dans ma garde-robe pour devenir Lady Gaga. Cette année, j’hésite entre le filtre Snapchat (la couronne de fleurs, trop facile!), Hillary Clinton (power suit monochrome et talons hauts), ou le chapeau cône orange, triste hommage aux rues en construction de Montréal.

À LIRE: 10 idées de costumes d’Halloween

anne.mariehalloween2

À LIRE: Dire merci tous les week-end d’automne

Ma fille Emma-Rose a tellement hâte à la grande fête qu’elle porte son costume d’Elsa, la Reine des Neiges, depuis le début du mois. Elle a même tenté de confectionner un costume de Kristoff à son père! Jay et moi avons aussi craqué pour ce costume maison de son idole du moment, Stella de la Pat’Patrouille, qu’on va assurément recréer, même après le 31!

 

 

 

Impossible d'ajouter des commentaires.