HappyFitness: s’entraîner pour le fun

Chloé Rochette et Sophie Geoffrion sont les deux jeunes femmes derrière le Mouvement HappyFitness, une petite entreprise de sport et bien-être qui a le vent dans les voiles.

 
Photo: Alex Godbout-Simard

Chloé, vous avez créé HappyFitness il y a trois ans, avant de faire équipe plus tard avec Sophie. Pourquoi avoir décidé d’enseigner la mise en forme physique ?

Chloé. Le sport a toujours fait partie de ma vie. Plus jeune, j’étais membre d’une équipe de triathlon. Mais, à 18 ans, j’ai contracté la mononucléose, ce qui m’a forcée à rester tranquille pendant trois mois. Quand j’ai recommencé à m’entraîner, j’ai réalisé à quel point le sport m’avait manqué et combien ça faisait du bien de bouger juste pour le plaisir, sans la pression des résultats. J’ai eu envie de partager ça avec mes amies, et je me suis mise à leur donner des cours de groupe. Depuis, ça a fait boule de neige. Aujourd’hui, on offre plusieurs séances par semaine à l’extérieur, pendant la belle saison, comme à l’intérieur.

À VOIR: VIDÉO: mouvements pour travailler sa coordination et son agilité avec Happy Fitness

Photo: Alex Godbout-Simard

Comment décririez-vous vos entraînements ?

Chloé. Je ne demande jamais aux participantes de faire 10 push-ups ou 20 squats. Je structure les séquences d’effort par durées (30 ou 45 secondes) et par intervalles, pour que chacune puisse trouver son rythme. Le contenu varie d’une semaine à l’autre. On évite ainsi la monotonie et on travaille la musculation, le cardio, l’agilité…

Vous offrez maintenant des consultations en alimentation et des « petits plats » santé à emporter après les entraînements. Pourquoi avoir greffé la nutrition à votre concept ?

Parce que les filles ont beaucoup de questions là-dessus. On n’a jamais compté autant de blogues et de publications sur la nutrition… Paradoxalement, les gens n’arrivent pas à se retrouver dans cette mer d’information. Ma philosophie en tant que nutritionniste, c’est de prôner l’équilibre et la simplicité. Je donne souvent des trucs pratico-pratiques (par exemple, quand on achète un sac de quinoa, on le cuisine au complet, puis on sépare le tout en petites portions à congeler individuellement). Parce que bien s’alimenter n’a pas à être un casse-tête et ne devrait surtout pas être associé à la perte de poids. Prendre soin de soi et être active physiquement, c’est au contraire quelque chose de positif et d’agréable !

À venir chez HappyFitness : session d’hiver, 6 séances, 90 $, une fois semaine.

À VOIR: VIDÉO: mouvements de musculation pour tonifier le bas du corps avec Happy Fitness

Photo: Alex Godbout-Simard

Comment se remettre à bouger ?

Pas de grands objectifs pour l’année. On se fixe plutôt comme but de bouger et de bien manger AUJOURD’HUI.

Du plaisir avant l’efficacité à tout prix. En choisissant une activité qu’on aime, on aura plus de chances de rester constante. C’est l’assiduité qui importe !

La simplicité comme guide. On mange quand on a faim et on bouge le plus possible. Marcher, danser, monter les escaliers… chaque mouvement compte !

À VOIR: VIDÉO: un entraînement complet en 7 temps avec Happy Fitness

 

Impossible d'ajouter des commentaires.