Psychologie

Encore la belle-mère ?

Complexes, les relations avec la belle-famille...

Photo: John Smith/Corbis

Photo: John Smith/Corbis

Complexes, les relations avec la belle-famille… Aucun doute, selon la psychologue américaine Terri Orbuch, qui suit 373 couples depuis 27 ans. Les hommes proches de leurs beaux-parents ont un taux de divorce 20 % plus bas que la moyenne. Pour les femmes, c’est l’effet inverse : 20 % plus élevé ! L’explication ? En nouant des liens étroits avec sa belle-famille, un homme signale son attachement à sa conjointe. Les femmes, elles, finissent parfois par voir de l’ingérence dans la proximité avec les parents de leur conjoint, surtout après la naissance d’un enfant.

Source : The Wall Street Journal

DÉPOSÉ SOUS: