Entrevues

Rencontre avec Noémie Dupuy, entrepreneure et confondatrice de Budge Studios

Cette maman techno conçoit des applications intelligentes destinées aux enfants.

Stylisme : Sabrina Deslauriers (Agence L’Éloi), Assistant de la photographe : Anthony Mclean, Mise en beauté : virginie vandelac avec les produits mac et kevin murphy (salon panache)

Photo par Louise Savoie. Stylisme : Sabrina Deslauriers (Agence L’Éloi), Assistant de la photographe : Anthony Mclean, Mise en beauté : virginie vandelac avec les produits mac et kevin murphy (salon panache)

Mon job

Mon entreprise, Budge Studios, conçoit des applications pour tablettes et cellulaires destinées aux enfants. Je rêve que la marque devienne aussi connue que Lego !

Mes conseils

Ne craignez pas l’échec. Ce n’est pas grave de se tromper. Cherchez des partenaires dont les forces compensent vos faiblesses. Déterminez une priorité par jour. Et apprenez à dire non, pour ne pas être débordée. Ça laisse de l’espace dans la tête et ça donne du contrôle sur sa vie.

Mon défi

Être moins bordélique. J’ai dû faire venir un conteneur à la maison l’an dernier… Au boulot, je me suis dotée d’une table de travail minuscule, ce qui m’oblige à classer et trier constamment. Peu, c’est mieux !

Je porte toujours…

des bijoux qui ont du sens pour moi. Une bague en argent, création de mon amie Caroline, une grosse montre d’homme Panerai offerte par mon conjoint, des pendentifs ayant appartenu à mes grands-mères… Par sentimentalité.

Mon équilibre

Habiter à 15 minutes à pied du bureau ! Pour économiser du temps et de l’énergie. Les filles sont inscrites à l’école du quartier pour la même raison. Les week-ends au chalet sans télé et ma soirée hebdomadaire avec des copines me nourrissent aussi beaucoup.

Mon style

Sobre, intemporel. J’ai toujours eu et j’aurai sans doute toujours la même coupe de cheveux. Je choisis aussi des vêtements qui ne se démodent pas. Je privilégie les boutiques de mon quartier à Montréal – Billie et Unicorn, entre autres –, par esprit de communauté. En fait, je n’ai pas mis les pieds au centre-ville depuis trois ans !

Mon combat

Prouver que les femmes peuvent se lancer en affaires tout en ayant une famille. On n’a pas à faire de choix déchirants. C’est à nous de redéfinir les règles, peu importe ce que les autres font. Chez Budge Studios, par exemple, personne ne travaille le soir et la fin de semaine. Ça rend plus créatif et plus efficace.