Commandité

La trousse de démarrage pour tous vos projets de peinture

Créé pour SICO

La peinture est l’un des moyens les plus rapides et les plus économiques de donner un bon coup de jeune à une pièce. Voici une trousse de démarrage qui contient tout le nécessaire pour réussir en beauté votre projet de peinture.

Si votre fil Instagram est alimenté par des pros du bricolage capables de transformer de vieilles pièces fades en espaces dignes d’un magazine d’architecture, vous avez sans doute, vous aussi, des envies de changer de décor. Souvent, une nouvelle couche de peinture est un excellent moyen d’y parvenir. Que vous rêviez d’un mur d’accent ou que vous souhaitiez rafraîchir toute une pièce, entreprendre un chantier de peinture peut être intimidant. La marche à suivre est pourtant bien plus simple qu’on ne le pense. Si le choix de la couleur et des murs à peindre est assurément la partie la plus amusante, il importe tout autant de préparer les surfaces et de se munir des bons outils. Avant de vous lancer, voici donc les réponses aux principales questions que se pose toute personne débutante, ainsi qu’une liste de vérification qui contient tout le nécessaire pour obtenir des résultats remarquables.

Doit-on laver les murs ?

Même si les murs semblent propres, la peinture pourrait ne pas y adhérer à cause de la saleté cachée (toiles d’araignée, traces de doigts, poussière). C’est comme se laver le visage avant de se maquiller : une toile de fond bien nette est toujours préférable. Commencez par sortir tous les meubles de la pièce ou rassemblez-les au centre pour les recouvrir de toiles de protection. Ensuite, nettoyez les murs à l’aide de chiffons propres et d’un nettoyant à base de phosphate trisodique (PTS) – ou bien utilisez un mélange d’eau tiède et de savon à vaisselle, sans oublier l’huile de coude ! Une fois le nettoyage terminé, prenez d’autres chiffons propres ou une éponge pour rincer les murs. Laissez sécher avant de passer aux retouches et au ponçage.

Et s’il y a des trous dans les murs ?

Il est facile de boucher les trous et de corriger les bosses et les imperfections à l’aide de plâtre à reboucher et d’un couteau à mastic. Il suffit d’appliquer un peu de plâtre sur le mur et de le lisser avec le couteau. Lisez le mode d’emploi du plâtre pour savoir s’il nécessite un type précis d’éponge de ponçage ou de papier sablé (on utilise souvent le grain 220). Une fois que le plâtre a séché, poncez jusqu’à ce que les endroits rebouchés soient au même niveau que la surface du mur. Pour éliminer toute trace de poussière, passez un chiffon humide sur les surfaces rebouchées et laissez-les sécher avant de les peindre. Nettoyez les saletés causées par les retouches et le ponçage dans la pièce.

Comment choisir le type de peinture à acheter ?

Les marques comme Sico offrent un choix de peintures pour différents usages. Si vous hésitez, notre questionnaire vous aidera à déterminer la formule idéale pour votre pièce et vos murs. Voici les facteurs à prendre en compte :

  • Le type de pièce à peindre
  • L’importance de la circulation dans la pièce (par exemple, l’entrée, la salle de bains et la cuisine sont les endroits les plus fréquentés de la maison)
  • La couleur actuelle des murs
  • La teinte finale souhaitée

La peinture avec apprêt Sico Technologie Surface Net+ convient parfaitement aux pièces très fréquentées qui demandent à être souvent nettoyées, comme la cuisine et la salle de bains. Sico Prestige, elle, est un excellent choix pour les accros de la décoration d’intérieur : grâce à la technologie de protection de la couleur, la teinte parfaite que vous avez choisie si méticuleusement ne s’estompera pas. Enfin, comme son nom l’indique, Sico Endurance passera l’épreuve du temps. Résistante à l’abrasion, elle est idéale pour les maisons débordantes d’activité.

Quelle est la quantité de peinture nécessaire ?

Lorsque vous aurez répondu à notre questionnaire et médité sur un million d’échantillons avant de trouver la teinte parfaite, allez voir notre calculatrice de peinture pour déterminer exactement le nombre de litres (ou de gallons) dont vous aurez besoin (en gros, un litre pour 10 mètres carrés ou un gallon pour 400 pieds carrés). En faisant vos calculs, prévoyez d’appliquer deux couches, sauf si vous utilisez une peinture monocouche ; ajoutez aussi une petite quantité de peinture supplémentaire pour être en mesure de couvrir de futures éraflures et taches. Vous devrez probablement préparer vos murs avec un apprêt, qui couvre les taches et facilite l’adhérence de la couche de finition – à moins que vous ne passiez d’une couleur claire à une couleur foncée ou que votre peinture ne contienne déjà de l’apprêt.

Conseil de pro : dans la mesure du possible, demandez à votre magasin de quartier de teinter votre apprêt en gris si vous passez d’une couleur très foncée à une couleur plus claire. Ce petit truc vous permettra de réduire le nombre de couches de peinture nécessaires.

Faut-il ou non utiliser du ruban adhésif de peintre ?

À moins d’avoir la main sûre d’un chirurgien, vous aurez intérêt à utiliser du ruban adhésif de peintre. Vous obtiendrez une application optimale en vous servant de votre couteau à mastic pour bien sceller le ruban (sinon, la peinture pourrait s’infiltrer). Collez du ruban adhésif autour de tous les cadres de portes et de fenêtres et le long de toutes les moulures, donc de tout ce qui touche à la zone à peindre. Pour avoir des lignes vraiment droites et précises, superposez de courts morceaux de ruban et, une fois que vous avez terminé, laissez-le adhérer pendant une heure environ pour vous assurer qu’il est bien fixé. Ôtez toutes les plaques d’interrupteurs et de prises de courant à l’aide d’un tournevis et recouvrez les prises et les interrupteurs de ruban adhésif pour les protéger des éclaboussures de peinture.

Dois-je m’inquiéter des émanations de peinture et de la poussière ?

Si la météo le permet, ouvrez les fenêtres et, si possible, faites fonctionner un grand ventilateur dans la pièce où vous peignez. En prime, la peinture séchera plus vite. Bien que de nombreuses peintures aient aujourd’hui une faible teneur en COV (composés organiques volatils), il vaut mieux jouer la carte de la sécurité.

Maintenant que vous avez obtenu les réponses à vos principales questions, voici tout ce dont vous aurez besoin pour réussir haut la main n’importe quel projet de peinture.

Liste de vérification de vos outils de peinture :

  • Gants en caoutchouc
  • Lunettes de sécurité
  • Masque de protection
  • Ventilateur
  • Chiffons et/ou éponges propres
  • Seau
  • Nettoyant à base de PTS, ou savon à vaisselle et eau tiède
  • Plâtre à reboucher
  • Couteau à mastic
  • Papier sablé ou éponge de ponçage
  • Ruban adhésif de peintre
  • Bâches en toile ou toiles de protection
  • Escabeau
  • Apprêt
  • Peinture d’intérieur
  • Bâtonnets pour remuer la peinture
  • Bac à peinture
  • Pinceau droit (pour le découpage)
  • Pinceau angulaire (pour les coins)
  • Armature de rouleau et manche de rallonge
  • Manchons

Pour tout savoir en primeur

Inscrivez-vous aux infolettres de Châtelaine
  • En vous inscrivant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.