Pratique

Laver écolo, rien de plus facile !

Des solutions de rechange pour laver mieux tout en respectant l'environnement.

1. Ne lavez plus votre linge propre
Nous vivons dans une société obsédée par l’hygiène. À un point tel que, régulièrement, nous lavons même notre linge propre : le pyjama d’enfant mis une fois, la serviette de bain encore immaculée, le jean qui aurait pu être porté de nouveau… Pourquoi laver autant ? Il ne s’agit pas d’enfiler des vêtements qui ne sont pas nets, mais de veiller à ne pas laver pour rien.

2. Minimisez votre consommation de détergent
Les quantités conseillées sur les emballages des détergents sont calculées pour le lavage de vêtements sales. Vous pouvez sans problème couper cette quantité de moitié pour la lessive de tous les jours, notamment pour les draps, les serviettes et les vêtements portés une seule fois.

3. Adoptez un détersif écolo
Au lieu d’utiliser des détersifs et des savons faits à partir de gras animal et de pétrole, choisissez des savons liquides d’origine végétale, ceux faits, par exemple, à partir d’huile de noix de coco. Optez pour des marques sans phosphates et recherchez les étiquettes Nature Clean, Murphy et Le choix du président (chez Loblaws, Provigo, Maxi et à l’Inter-Marché).

4. Redécouvrez les fortifiants à lessive
Ceux-là mêmes qu’utilisaient nos grands-mères… Parmi les champions de la propreté bio pour le linge, on trouve des classiques comme le bicarbonate de soude et le borax, très efficaces lorsqu’on les combine à un détersif de base. En plus d’adoucir l’eau, ils désinfectent, désodorisent, aident à éliminer les taches de graisse et amplifient l’action du savon. Il suffit d’ajouter de 60 à 125 ml de ces produits par brassée.

5. Réduisez votre consommation de javellisant
Vous voulez des vêtements qui soient lavés plus blanc que blanc. Alors, sans vous poser la question, vous utilisez des javellisants « révolutionnaires » à base de chlore pour obtenir du linge immaculé. C’est bien beau pour les tissus, mais ça l’est moins pour l’environnement… Pour remplacer l’eau de Javel (chlore), essayez l’agent de blanchissage de la marque Le choix du président, une solution de rechange écologique puisqu’il est composé de peroxyde d’hydrogène liquide (eau oxygénée). On trouve aussi du peroxyde d’hydrogène en poudre dans les magasins d’aliments naturels et d’aliments en vrac ; recherchez les marques Nature, Safe Bleach et Soapworks.

6. Réduisez votre consommation d’assouplisseur
Saviez-vous que la plupart des liquides adoucissants sont composés de gras d’origine animale ? On considère ce type de produit comme un indispensable de la salle de lavage, alors qu’on peut très bien s’en passer la plupart du temps, sinon tout le temps (les fibres naturelles ne sont jamais victimes de l’électricité statique !). Essayez plutôt cette recette : ajoutez 60 ml de bicarbonate de soude au cycle de lavage, puis 60 ml de vinaigre au cycle de rinçage. Cette mesure aide à éliminer l’électricité statique dans la sécheuse et à faire disparaître les résidus de produits chimiques dans les vêtements neufs. Une autre astuce pour éliminer l’électricité statique dans la sécheuse : déposez-y un chiffon sur lequel vous aurez vaporisé du vinaigre blanc (ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle si l’odeur vous déplaît).

7. Devenez une adepte de la corde à linge
Le linge qui sèche en claquant au vent s’use moins vite et sent divinement bon. Et la consommation d’électricité étant nulle, l’utilisation de la corde à linge est aussi bonne pour l’environnement que pour le porte-monnaie. L’hiver, étendez vos vêtements à l’intérieur sur des séchoirs pliants ; en séchant, votre linge augmentera le taux d’humidité dans l’atmosphère de la maison. Une ruse : si vous trouvez vos vêtements trop raides lorsqu’ils sèchent à l’air libre, passez-les à la sécheuse deux ou trois minutes avant de les plier…