Voyages et escapades

10 B&B branchés

Le monde des B&B est en pleine évolution. Après les hôtels, qui ont pris le virage boutique au tournant du dernier millénaire, voilà qu’une flopée de gîtes abandonnent leur décor champêtre en faveur d’un look plus contemporain.



 


Au cœur urbain (Montréal)

Originaires d’Abitibi, Carole Lévesque et François Tremblay ont accueilli leurs premiers invités le 2 février 2011. « On vient de familles de 10 et 17 enfants. On adore les gens et les voyages », racontent-ils, encore tout excités par leur nouvelle vie. Pour la petite histoire, le couple habitait au Sénégal, où Carole était en poste, lorsqu’il est tombé sur cette maison historique, au cœur de Montréal, à vendre sur Internet. Mais qui dit maison historique dit aussi méga travaux. « On a fait toutes les rénovations ensemble, pendant neuf mois », insiste François. Et le résultat est spectaculaire : cinq chambres modernes dotées de salles de bain sorties tout droit d’un magazine de design. À vrai dire, jamais quidam ne se douterait que cet ancien établissement de soins médicaux, arrimé au mont Royal, date de 1925. Ni qu’un tel havre de paix puisse exister, à quelques pas à peine du centre-ville. À découvrir.

Info : giteaucoeururbain.com

Crédit photo : Hugo Lacroix



 


La Maison Bourlamaque (Québec)

Elle est Japonaise, et lui, originaire de Québec. Ils vivaient la vie moderne des gens pressés, à Toronto (auto, boulot, dodo), mais rêvaient d’autre chose. Et puis, un jour, ils ont retroussé leurs manches afin de concrétiser leur vision. Résultat : ils ont ouvert un gîte appelé La Maison Bourlamaque, en plein cœur du quartier Montcalm, à Québec. C’est-à-dire à côté des plaines d’Abraham et des cafés, boutiques et autres restaurants de la rue Cartier. Et, puisque la vie fait parfois bien les choses, La Maison Bourlamaque, à l’image de ses propriétaires, offre le meilleur des deux mondes. Soit l’élégance surannée de nos vieilles demeures ancestrales et ce côté zen, voire feng shui, si cher à la culture extrême-orientale. Là où l’on a l’impression que tout est toujours à la bonne place.

Info : maison-bourlamaque.com :

Crédit photo : Maison Bourlamaque



 


Casabianca (Montréal)

Sur son site Web, cette mini-casbah, avec son architecture inspirée de la Renaissance française, se présente comme « la maison d’hôte la plus raffinée de Montréal ». Excès de vanité? Non. Il suffit de rencontrer Sophia, sa jeune hôtesse, pour comprendre qu’elle ne pèche pas par prétention, mais par un surplus de fierté à l’égard de son petit château, construit en 1911. Et avec raison. Parce que cette ancienne maison de santé est réellement dans une catégorie à part. Si ce n’est que par la luminosité dans ses chambres, son emplacement (au pied du mont Royal, en plein Plateau), sa déco minimaliste ou ses petits-déjeuners bios (en fait, même les draps et les lits sont bios, à la Casabianca.) Un endroit fait sur mesure pour (re)découvrir Montréal avec son amoureux.

Info : casabianca.ca

Crédit photo :  Casabianca



 


Ale House Inn (Portsmouth, New Hampshire)

À cinq heures de Montréal, en bordure de la mer et de la frontière du Maine, se trouve une petite ville de 21 000 habitants fondée en 1653, pittoresque à souhait. Et tapi au cœur du quartier historique de Portsmouth se cache le prototype même du B&B boutique : l’Ale House Inn. Bien sûr, les plus conformistes rouspèteront qu’avec ses 10 chambres, l’endroit dépasse le maximum prescrit dans les statuts d’un gîte (cinq max), mais l’esprit du lieu, lui, est fidèle à ce que l’on s’attend d’un B&B version 2.0 : un accueil attentionné, des chambres minimalistes au confort moelleux avec un iPad sur la table de nuit et des bières de bienvenue (normal, l’Ale House Inn est une ancienne usine à bières). Bref, entre la mer, ses restos et son charme très Nouvelle-Angleterre, Portsmouth est une destination de choix. Et l’Ale House Inn, un nid douillet pour amoureux.

Info : alehouseinn.com

Crédit photo : Philip Case Cohen, thedailyportsmouth.com



 


Studio Living B&B (Montréal)

« Être bien comme chez toi, ailleurs. » Voilà comment Michel Lapointe, 44 ans, résume son concept de B&B sous forme de studios urbains. Installés dans un quadruplex, ses quatre mini-appartements (une chambre ouverte avec salon, plus un espace cuisine et une salle de bain) sont indépendants les uns des autres (donc, pas besoin de se faire belle pour aller petit-déjeuner). Bien situé, l’immeuble se trouve en plein cœur du Village, sur une rue qui rappelle le passé ouvrier de ce quartier autrefois appelé le « Faubourg à mélasse ». Mais si l’extérieur rappelle certaines rues du vieux Dublin, l’intérieur, lui, est moderne et épuré. Et son jardin, d’un calme étonnant. « On est au centre-ville, mais on entend les grillons chanter, ajoute cet ancien banquier, qui a ouvert ses quatre studios, il y a quatre ans. Je voulais créer le genre d’endroit où j’aime dormir quand je suis à l’étranger. » Mission accomplie, si l’on se fie aux nombreux artistes et jeunes professionnels qui y débarquent lorsqu’ils sont de passage dans la métropole.

Info : studioliving.ca

Crédit photo : Studio Living B&B



 


Le Pleasant (Sutton)

Qu’on se le dise : Le Pleasant est le plus boutique et branché de tous les B&B que nous avons eu la chance de visiter au Québec. Cette grande maison victorienne compte neuf chambres au design moderne, qui inspirent le calme et la sérénité, et des aires de vie communes propices aux flâneries zen. Et cela, parce que les propriétaires de l’endroit ont su conjuguer leur aménagement intérieur au patrimoine architectural de la maison de façon très astucieuse. Ajoutez à cela que Le Pleasant est situé en plein centre de Sutton et qu’il propose les meilleures tapas du village et vous comprendrez pourquoi il est conseillé de réserver tôt. D’autant plus que la maison offre son lot de forfaits avantageux (spa, golf, gourmand, kayak, hébertisme, etc.), dont un au mont Sutton, particulièrement intéressant pour les skieurs.

Info : lepleasant.com

Crédit photo : Claude Dagenais/Two Humans



 


Le Terra Nostra (Verdun)

À l’origine, Mireille Lauzon a ouvert Le Terra Nostra parce qu’elle voulait garder sa maison de 15 pièces après une séparation. Six ans plus tard, trois cadres accrochés au mur confirment son savoir-faire. Dans le premier, un certificat Prix d’excellence 2010 de TripAdvisor, ce site de voyages aux opinions courues. Dans les deux autres, les preuves que Le Terra Nostra s’est classé parmi les 10 meilleurs B&B au Canada, de 2008-2009 à 2010-2011. Les secrets de Mireille, mis à part sa passion immodérée à vouloir faire de sa demeure une halte inoubliable? Plein de petits plus, qui font toute une différence. À l’image des paniers gourmets et des bijoux d’artistes locaux exposés dans le salon. Ou de cette idée originale d’avoir un artiste pour peindre votre portrait. Ou encore ces forfaits week-end entre filles, avec un traitement facial thaïlandais, un massage, un atelier de maquillage, une bonne bouffe et une séance de tarot astrologique.

Info : leterranostra.com

Crédit photo : Le Terra Nostra



 


Aux deux lions (Québec)

Sur papier, avec ses 15 chambres, Aux deux lions est vraiment une auberge. Mais le lieu mérite encore le sobriquet de B&B, selon Jean-François Dulac, qui est seulement le troisième propriétaire à vie de cette demeure construite en 1909. Un B&B, donc, parce que cette vieille maison bourgeoise ne comptait que quatre chambres au départ et que les autres s’y sont rajoutées petit à petit. Et aussi parce que les nouvelles sections de l’auberge ont chacune leur accès indépendant. Ce qui donne l’impression aux visiteurs d’être seuls, ou presque, dans cette grande maison. Autre valeur ajoutée : l’endroit est doté d’aires communes avec le matériel nécessaire pour permettre aux voyageurs qui le souhaitent de casser la croûte sans avoir à aller au restaurant.

Info : aubergeauxdeuxlions.com

Crédit photo : Auberge Aux deux Lions



 


La Petite bourgeoise (Verdun)

Cette ancienne maison bourgeoise des années 20 est un gîte pour le moins inusité. Par son architecture, déjà, qui détonne des rangées de quadruplex qui bordent cette petite rue paisible de Verdun. Par ses boiseries, aussi, que Joanne Villeneuve, la propriétaire, a su agencer harmonieusement avec son décor plus contemporain. Et par le fait qu’elle accueille régulièrement les amis ou la famille des voisins, qui sont de passage. C’est ce qui ajoute à La Petite bourgeoise une convivialité de quartier. Et une petite allure de pension à l’européenne, avec ses deux salles de bain sur le palier. Inaugurée il y a deux ans, La Petite bourgeoise compte trois chambres et une grande tablée, où les voyageurs s’amusent à refaire le monde tous les matins, à l’heure du petit-déjeuner.

Info : lapetitebourgeoise.com

Crédit photo : Denis St-Laurent



 


Little Place Guest House (Burlington, Vermont)

Quiconque connaît un tant soit peu Burlington est au fait de son côté « granola ». Il n’est donc guère étonnant que cette petite ville universitaire arrimée aux rives du lac Champlain ait un B&B moderne… à l’apparence d’un nid de beatnik. Surtout en façade. Mais ne vous fiez pas à l’extérieur de cette petite maison verdâtre, située dans l’Old North End, à quelques pas à peine du cœur de Burlington. Non, faites l’effort de pousser sa porte rouge et de monter à l’étage. Une fois là-haut, vous découvrirez un pied-à-terre urbain, doté d’une grande chambre, d’une salle de bain, d’un coin cuisine et d’un petit salon. Idéal pour une petite virée shopping à la sauce américaine.

Info : littleplaceguesthouse.com

Crédit photo : Carolyn Bates

DÉPOSÉ SOUS: