Maquillage 101: les essentiels d’une trousse idéale

Trop tentant de s’encombrer de 36 palettes et outils inutiles… De quoi a-t-on vraiment besoin dans une trousse à maquillage?

 
Photo: iStock.com / puhhha

Un kit à sourcils

L’entretien minutieux (et presque obsessionnel!) des sourcils est devenu une étape non négociable d’une mise en beauté. On ne se contente pas d’épiler: on se doit de les maquiller pour corriger les zones clairsemées et de les brosser – le look naturel-ébouriffé à la Maripier Morin est très tendance.

On recherche: Les kits « couteau suisse » qui combinent couleurs et outils, comme une crème teintée, un crayon de précision, une brosse, un gel, une laque, etc.

Un fond de teint cushion

La nouvelle génération de fonds de teint débarquée de Corée révolutionne l’art de la carnation parfaite. Entre l’hydratant et la crème BB unifiante, ce cosmétique séduit celles qui se maquillent peu ou qui détestent la sensation étouffante du fond de teint. En plus de procurer l’effet bonne mine, il peut servir de base de maquillage ou de cache-cernes. On apprécie le concept poudrier compact + houppette qui prend peu de place dans une trousse.

On recherche: Les versions avec actifs anti-âge et FPS intégrés. Les boîtiers rechargeables.

Un cache-cernes

Il hérite de grosses responsabilités, comme liquider les cernes, les rougeurs et les petits boutons. On exige de lui une haute couvrance et une très longue tenue – aujourd’hui, il est obligé d’affronter stoïquement les épisodes de transpiration au gym.

On recherche: Les formules infusées de peptides, de vitamines A et D qui hydratent la peau sensible sous les yeux. Les textures ultralégères qui ne s’agglutinent pas dans les ridules.

Une palette de fards

Rien ne sert de s’encombrer d’un boîtier d’ombres à paupières grand comme un clavier d’ordi, puisqu’on finit toujours par utiliser les mêmes teintes. Parmi les basiques, on devrait avoir un nude assez pâle, qui illumine le coin interne de l’œil et l’arcade sourcilière, ainsi qu’un taupe qui convient à toutes les couleurs d’iris.

On recherche: Les minipalettes «éditées» et encastrées dans des boîtiers format cellulaire.

Un baume à lèvres teinté

Le modeste baume incolore qu’on appliquait sur nos lèvres gercées s’est fait coiffer par une flopée de variantes – non grasses, très riches, repulpantes, à fini mat, satiné, lustré, holographique et, à notre grand bonheur, déclinées dans une infinité de teintes.

On recherche: Des ingrédients efficaces, comme du beurre de karité ou de mangue, de l’huile de jojoba, de la cire (pour la tenue) et de l’huile de camélia aux propriétés anti-âge. Pour le fun, des baumes qui changent de couleur selon le pH de nos lèvres!

Un eye-liner

Les jeux graphiques tracés au eye-liner font partie du maquillage quotidien. On n’a plus d’excuses: les nouveaux outils permettent d’atteindre aisément un niveau de précision élevé.

On recherche: Les encres mates. Les pinceaux ultrafins, style calligraphie, pour dessiner une ligne sûre et lisse, digne d’une main experte. #zérobavure

Des pinceaux

Le fait de choisir un fond de teint cushion signifie: moins d’outils pour obtenir un bon résultat. On peut se limiter à un gros pinceau multitâche pour la poudre et le blush. Un modèle biseauté pour travailler les sourcils et le smoky eye. Un arrondi en dôme pour les fards à paupières. Et un estompeur pour diffuser les pigments.

On recherche: Les outils à double embout, pour optimiser l’espace. Les pinceaux équipés de capuchons plastifiés réutilisables, qui empêchent les poils d’être salis et écrasés.

Un bronzer

Son but est de procurer un teint santé à longueur d’année plutôt qu’un hâle «J’ai-rôti-deux-semaines-à-Cuba».

On recherche: Les boîtiers 3-en-1 qui incluent le blush, l’enlumineur et la poudre bronzante.

Un mascara

Le mascara est peut-être le produit de maquillage le plus indispensable parce qu’il peut à lui seul habiller le regard. Si d’instinct on est attirée par le noir, il demeure que le brun est plus indulgent pour les yeux fatigués.

On recherche: Les bâtonnets flexibles ou pliables qui permettent d’atteindre les petits cils dans les coins grâce à de meilleurs angles d’application. Les mascaras enrichis d’actifs qui soignent les cils tout en les colorant.

Un rouge à lèvres

Difficile de maîtriser nos pulsions lorsque nous magasinons un rouge à lèvres… Marie Kondo (la reine du rangement extrême) ne serait pas fière de nous! Pour garder un peu de contrôle, on suggère de s’en tenir à un nude santé et à une teinte plus appuyée pour donner un bel accent.

On recherche: Les poudres à lèvres soyeuses. Les rouges liquides à texture mate ultrafine qui teignent la bouche comme une encre. Les formules hybrides qui colorent aussi les pommettes.

À lire aussi: Maquillage: les essentiels à avoir sous la main

Impossible d'ajouter des commentaires.