Célibataires, vous connaissez les Cafés de l’amour?

Bénédicte Ann a lancé les Cafés de l’amour en 2004 à Paris. Elle vient au Québec nous présenter son deuxième livre « Auto diagnostic amoureux» et animer quelques Cafés de l’amour.

  0


 


Moi qui ai été « single » pendant des années, je connais bien les affres du célibat et des relations amoureuses compliquées. Avant de finalement rencontrer mon homme, j’ai eu mon lot de périodes sombres. Les attentes devant le téléphone. L’incertitude face à un avenir qu’on redoute de devoir passer en solo. Les dates décevantes, l’inquiétude de ne pas être à la hauteur, l’impression de n’être plus capable d’aimer ou de ne pas être douée pour l’amour. Sans parler du fait qu’au Québec, les hommes n’osent plus draguer de peur de recevoir une claque ou un regard méprisant (avouez qu’on ne fait pas toujours dans la diplomatie). Bref, trouver son match n’est pas de tout repos. Si vous vous reconnaissez dans ce qui précède, vous avez toute ma compassion.

 

 

 

 

 

 

Vous avez envie de partager votre histoire, de décortiquer votre schéma amoureux et de recevoir les conseils d’une spécialiste? Alors allez faire un tour au Café de l’amour. Et faites la connaissance de Bénédicte Ann, une « coach amoureux » française formée en psychologie, qui a publié en 2011 « Le prochain, c’est le bon! » aux éditions Albin Michel. Elle débarque au Québec pour une deuxième année consécutive pour faire la promotion de son dernier livre « Auto diagnostic amoureux ». Au programme : « je me réconcilie avec moi-même, j’analyse mon cv sentimental et je trouve un bon partenaire de vie». Bénédicte Ann sait de quoi elle parle.  Elle a dirigé une agence de rencontres pendant une quinzaine d’années et a créé le concept des Cafés de l’amour, ces soirées qu’elle anime à la manière des cafés philosophiques  où elle aborde la thématique de l’amour.  Des hommes et des femmes volontaires (vous?) se racontent, Bénédicte les conseille, analyse leur situation, chacun profitant de l’expérience des autres, le tout dans une atmosphère relax et sympathique. Une soirée à la fois instructive et divertissante où on peut partager, échanger, se consoler. Et tenter de trouver des pistes concrètes. Car l’amour ne tombe pas du ciel, il faut y mettre du sien.  

 

Bénédicte Ann au Québec :

 

Jeudi 12 avril :              Causerie à la Librairie GGC de Sherbrooke

Vendredi 13 avril :      Causerie au studio P (Librairie Pantoute) de Québec

Samedi 14 avril :         Salon du livre de Québec

Dimanche 15 avril :     Salon du livre de Québec

Mercredi 18 avril :      Causerie à la Librairie Monet de Montréal

Impossible d'ajouter des commentaires.