Culture

3 balados pour nous accompagner en vacances

Que l’on prévoie s’offrir un long voyage en voiture ou se la couler douce sur son balcon, on pourra se mettre dans les oreilles trois balados divertissants, instructifs et engagés.

Balado Elles sont

Paroles aux femmes

Ce balado donne une voix à des femmes qui en sont souvent privées et dont le parcours atypique est semé d’embûches. Animés par la chanteuse et comédienne Mélissa Bédard, les 12 épisodes font fi des tabous pour dénoncer les violences quotidiennes et célébrer l’audace de celles qui empruntent des chemins différents. Les discussions, bienveillantes et authentiques, explorent toutes les facettes d’enjeux complexes, tels que les relations toxiques, les troubles alimentaires, le travail du sexe, la religion et la transidentité. À chaque épisode, deux femmes prennent la parole avec courage pour témoigner de leur vécu.

Elles sont, sur noovomoi.ca

balado

Du théâtre dans les oreilles

Pour célébrer son 20e anniversaire, le Théâtre de la Banquette arrière lance une série balado qui revisite certaines des principales œuvres de son répertoire. Bien que dépouillées de support visuel, les quatre pièces présentées dans la première saison, dont Damnatio memoriae et La fête sauvage, se démarquent par leur vitalité. Grâce à un univers sonore riche et immersif, ainsi qu’au talent des comédiens, l’auditeur se laisse transporter dans l’action. Une façon originale de redécouvrir le théâtre de cette compagnie.

Sur la banquette arrière, sur banquettearriere.com/balados

balado

À l’écoute de la diversité

Le Festival Filministes recourt au cinéma depuis 2015 pour faire réfléchir aux enjeux féministes contemporains. Poursuivant cette mission, il lance cette année son premier balado, Le podcast est politique, dans lequel les invitées s’interrogent sur la place des femmes et des minorités culturelles et de genre, à la fois au grand écran, dans les arts visuels et dans la littérature. À partir de leurs expériences personnelles, elles abordent des sujets tels que la militance ou la pratique artistique comme levier de changement social. Dans le premier des quatre épisodes, la scénariste mohawk Sonia Bonspille Boileau et la réalisatrice innue Jani Bellefleur-Kaltush discutent du cinéma comme outil de perpétuation des cultures autochtones.

Le podcast est politique, sur festivalfilministes.com/podcast-est-politique

Restons connectées

Recevez chaque jour de la semaine des contenus utiles et pertinents : des recettes délicieuses, des articles astucieux portant sur la vie pratique, des reportages fouillés sur les enjeux qui touchent les femmes. Le tout livré dans votre boîte courriel à la première heure !