Cheveux

Choisir un masque capillaire

« Les masques capillaires conviennent-ils à tous les types de cheveux ? Chaque fois que j’en applique un, j’ai l’impression d’aggraver mon problème de cheveux gras. »

« La mission d’un masque est de pénétrer la fibre du cheveu pour la traiter en profondeur, ce que shampooings et revitalisants n’arrivent pas à faire au jour le jour », explique Charles Booth, fondateur des produits La Coupe. Tous les types de cheveux bénéficient donc des bienfaits d’un masque capillaire, qu’ils soient gras, secs ou fragilisés. « Ce qui importe, précise-t-il, c’est de choisir le traitement qui convient à votre condition capillaire et de l’appliquer comme il se doit. »

D’abord, ciblez le problème à résoudre en priorité. Dans votre cas, il serait évidemment judicieux de vous attaquer, d’entrée de jeu, au problème de cheveux gras. Choisissez un masque équilibrant : il régénérera longueurs et pointes, atténuera l’aspect huileux et lustrera la chevelure. « Par contre, pour préserver votre couleur, employez tous les jours un shampooing éclat avec filtre UV », recommande Charles Booth.

Ensuite, passez à l’étape de l’application. « Au peigne, répartissez le masque sur les longueurs seulement. Mis trop près de la racine, il alourdira la masse capillaire et amplifiera l’effet gras. » Pour mieux ouvrir les cuticules et faire pénétrer le masque au cœur du cheveu, vous pouvez recouvrir votre chevelure d’une serviette chaude ou d’une pellicule plastique. Temps de pose suggéré : de 10 à 30 minutes. Terminez en rinçant à fond, à l’eau fraîche. « Bien rincer, c’est la clé d’une brillance remarquable, conclut Charles Booth. On devrait s’attarder deux fois plus longtemps à l’étape du rinçage qu’à celle du shampooing. »