Beauté

Les nouvelles tendances en parfumerie

Bois d’oud, eaux intenses… Le rayon parfumerie se réinvente aussi.

Le oud sacré
Le bois d’agar, mieux connu sous l’appellation « bois de oud » (son nom arabe), vit son heure de gloire en parfumerie. Cette résine naturelle, très rare et difficile à recréer synthétiquement, est produite par le bois malade de certains arbres des forêts tropicales d’Asie du Sud-Est. Les marques Tom Ford, Creed, Van Cleef & Arpels et Atelier Cologne l’ont récemment célébrée en embouteillant des fragrances au sillage à la fois boisé, cuiré et animal où le oud joue la star. « Au Moyen-Orient, cette matière riche et précieuse est utilisée depuis des siècles à des fins médicinales, spirituelles et esthétiques, dit Patricia Bensimon, directrice nationale de la formation du Clarins Fragrance Group. Si cet effluve unisexe est aujourd’hui si populaire dans l’univers de la parfumerie, c’est que les gens aux quatre coins du monde ont plus que jamais soif d’exotisme, de sensualité et d’intensité, trois traits typiques du bois d’agar. »

oud

De gauche à droite:

Eau de parfum Oud Wood de Tom Ford, 345 $, Sephora
Eau de parfum Royal Princess Oud de Creed, 312 $, Holt Renfrew
Eau de parfum Precious Oud Collection Extraordinaire de Van Cleef & Arpels, 205 $, La Baie d’Hudson au centre-ville de Montréal
Eau de parfum Alien Oud Majestueux de Thierry Mugler, 175 $, La Baie d’Hudson au centre-ville de Montréal
Eau de parfum Oud Saphir d’Atelier Cologne, 275 $, Sephora

À LIRE: 5 parfums cultes

Les eaux intenses
Intenses, noirs, absolus. Autant de qualificatifs pour désigner un même phénomène : les jus puissants qui abondent sur le marché. « La richesse, l’opulence et l’intensité d’une fragrance sont directement liées à l’idée du luxe, qui fait un retour en parfumerie, explique Olivier Cresp, maître parfumeur chez Firmenich. Les parfums extrêmes représentent ainsi la version la plus chic, la plus exclusive et la plus concentrée de jus déjà existants. » Si la tendance ne se cantonne pas aux effluves enveloppants ou capiteux (on trouve aussi bon nombre d’eaux fraîches intenses), elle n’est pas non plus réservée à la saison froide. « Cette nouvelle catégorie a été inventée pour plaire aux femmes et aux hommes qui veulent exprimer leur individualité, leur modernité et leur côté rebelle, et ce, à longueur d’année, indique Linda Vandal, chef nationale de la formation et de la gestion du détail pour L’Oréal Luxe. C’est une nouvelle façon de se parfumer, sorte de révolution contre la mode des fragrances sport, hespéridées et aquatiques, qui ont été si populaires pendant les années 1990 et 2000. »

intense

De gauche à droite:

Eau de parfum Valentina Assoluto de Valentino, 105 $, La Baie d’Hudson, Holt Renfrew
Eau de parfum Liquid Cashmere Black de Donna Karan, 72 $, La Baie d’Hudson
Eau de parfum Absolu de Tory Burch, 110 $, Holt Renfrew
Eau de parfum Aromatics in Black de Clinique, 69 $, clinique.ca
Eau de parfum Black Opium d’Yves Saint Laurent, 75 $, Sephora, Holt Renfrew

À LIRE: 6 tendances beauté pour l’automne