Blogue de la rédac

Souvenirs et impressions d’une séance photo extraordinaire (partie 2)

Le deuxième volet de l'arrière-scène de notre page couverture, raconté pour vous.


 

Je continue, tel que promis, avec le deuxième volet de mes impressions au sujet de notre divine page couverture.  Dépliez votre Châtelaine de juin, et suivez-moi, de gauche à droite

 

Mélissa Désormeaux-Poulin
On l’a écrit de plusieurs actrices, mais elle, c’est vrai, je vous jure, c’est LA véritable girl next door. Elle essaie les robes sans faire de chichis, se prête au jeu de l’entrevue sans montrer un signe d’épuisement, puis, elle prend la pose, l’air de rien. En moins de deux, Mélissa la fille d’à côté devient Mélissa qui joue dans la cour des grands. La caméra l’aime, et nous on l’adore!

 

Sophie Nélisse
C’est en l’entendant prononcer son discours de remerciement pour son Génie d’interprétation féminine dans Monsieur Lazhar que l’idée m’est venue de l’inviter à se joindre à notre groupe de filles qui foncent. Sophie, qui avait célébré son 12e anniversaire la veille de la session photo, nous a bien fait rigoler en adoptant une attitude de gagnante. La moue décidée mais l’œil rieur, la jeune actrice-gymnaste n’est pas à la veille de disparaître de notre radar, j’en suis certaine.

 

Léa Clermont-Dion
Chaque fois qu’elle prend la parole dans les médias, je suis «sonnée» par son aplomb et son bagout. Mon bonheur a été de constater que Léa la citoyenne engagée ne s’anime pas que pour les beaux yeux du kodak. En mettant le pied au studio, elle s’est animée en parlant d’actualité, du dernier numéro de Châtelaine, de son séjour prochain à Paris… et des belles robes qui lui étaient destinées. Une vraie fille de son temps!

 

Nadine Bismuth
Je l’aime depuis 1999, année de publication de son premier recueil de nouvelles, Les gens fidèles ne font pas les nouvelles. Et il m’était impensable de réunir une brochette de filles trippantes sans y inclure une jeune écrivaine. Entre deux passionnées de mots, le courant a vite passé, et s’il n’y avait pas eu de photo à prendre, peut-être serions-nous encore en train de jaser!

 

Merci à nos 8 cover-girls, rayonnantes de beauté et d’intelligence, et merci à vous de nous suivre dans cette formidable aventure du Châtelaine nouveau!